TRIBUNE LIBRE

Une exposition qui va rester dans les annales.

16 Octobre 2014 , Rédigé par Jean Némarre Publié dans #Faits Divers

Aujourd'hui, Place Vendôme, a été installé un arbre un petit peu particulier pour l'exposition FIAC (Foire Internationale d'Art Contemporain) 2014.

Une exposition qui va rester dans les annales.

Décrit comme "un projet exceptionnel de Paul McCarthy", Tree est une "oeuvre d'art" verte de vingt-cinq mètre de hauteur censée représenter un "emblématique arbre de Noël de la culture occidentale". D'accord... Mais une question me vient subitement : nous prendrait-on pour des débiles ?

Moi qui ne suis pas familier des petits jouets sexuels plus communément appelés "sex toys", j'ai tout de suite fais le rapprochement avec un objet qui s'insère dans le rectum. En lisant les nombreux tweets qui n'ont pas tardé à déferler, j'ai même pu apprendre le nom de cet objet : un plug anal (si comme moi vous ne connaissiez pas le nom, voilà qui est réglé). Il en existait de toutes les tailles et de toutes les couleurs mais je dois avouer que celui-ci est impressionnant !

Donc je me permet de signaler à l'artiste que non, nous les occidentaux, ne faisons pas ce genre de cochonneries avec nos sapins de Noël. Même si nous les décorons de boules et de guirlandes, cela n'a rien de sexuel.

J'en vois déjà certains se dresser en me disant que j'ai l'esprit mal tourné et bien après quelques recherches, il s'avère qu'en 1974, Paul McCarthy s'est lancé dans la création d'œuvres "agressives et sexuellement explicites". Nous pouvons nous demander si cette sculpture gonflable n'est pas un symbole de la nostalgie qu'il aurait de cette époque. Nous pouvons également nous demander si les socialistes ne se serviraient pas de cet objet afin de diffuser leur propagande pro-LGBT. Je suis suspicieux mais en un peu plus de deux ans, j'ai appris que quand je croyais avoir vu le pire, les socialistes se débrouillaient toujours pour me prouver que j'avais tort, donc...

Une chose est sûre : ce "sex toy" géant a été payé grâce à nos impôts et je pense que le coût de cette énorme baudruche, si nous venions à l'apprendre, nous ferait vraiment mal au cul !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article