TRIBUNE LIBRE

Critiquer le Front National à tout prix.

29 Juillet 2014 , Rédigé par Jean Némarre Publié dans #Politique

Les villes qui ont élu un maire Front National sont, depuis les dernières municipales, les cibles privilégiées des médias et autres pseudos artistes bobos qui ont tendance à oublier que ces maires ont été élus démocratiquement. Mais rien n'y fait, tout est bon pour critiquer.

Critiquer le Front National à tout prix.

Commençons par la municipalité d'Hayange qui fait les gros titre pour avoir... pris la décision de repeindre une fontaine, pardon, une "œuvre d'art" en bleu. Un œuf géant posé à côté d'un bloc de pierre que la municipalité PS sortante avait achetée 9 000€ à un "artiste" local qui se dit furieux. Ce dernier a donc engagé un avocat pour "défendre l'art, [son] œuvre et [sa] démarche artistique".

Mais pour quelle raison la municipalité a-t-elle voulu repeindre cette fontaine ? Selon Fabien Engelmann, elle l'a été pour "essayer de redonner un peu de gaieté à la ville". Quelle horreur ! Un maire qui veut donner de la gaieté à sa ville nous replonge dans les heures les plus sombres de notre histoire.

Même Filippetti, ministre de la culture pornographique pour femme célibataire en chaleur, est montée au créneau pour dénoncer "une violation manifeste du droit moral et des règles élémentaires du code de la propriété intellectuelle et de la protection du patrimoine". Mais au fait, n'a-t-elle pas du pain sur la planche avec les intermittents du spectacle en ce moment ?

L'artiste reproche quant à lui la couleur bleue utilisée qui "est très proche de celui du logo du Front National". Voilà qui est désormais décrété : tout ce qui est bleu fait désormais le jeu du Front National. On reconnaît bien là l'esprit gauchiste de base. Fabien Engelmann aurait mieux fait de repeindre cet immondice hors de prix en rose, ça aurait peut-être plu.

Voyons ensuite le cas de la municipalité de Hénin-Beaumont où une compagnie de théâtre a annulé sa représentation à cause de "la couleur politique de la ville". Ceci n'est pas sans nous rappeler le chantage d'Olivier Py et du festival d'Avignon avant les élections municipales.

Selon le guitariste des saltimbanques "l’élection d’un maire FN dont la première action est de fermer les locaux de la Ligue des droits de l’homme est rédhibitoire. Cette absence d’humanisme est incompatible avec une politique culturelle cohérente". Mais qu'est-ce donc qu'une "culture cohérente" ? Sûrement un petit spectacle monté vite fait afin de diffuser la bonne parole de gauche.

Steve Briois, le maire de la commune, dénonce "une attitude capricieuse, moralisatrice, intolérante et stigmatisante afin d'asséner aux habitants d'Hénin-Beaumont qu'ils auraient mal voté". Le chantage par la pseudo culture boboïsante pour remettre en cause une élection démocratique. Et Filippetti (encore elle) qui avait déclaré garder un oeil sur les mairies Front National afin de s'assurer que la culture y ait toujours sa place. Elle ferait bien de s'occuper des pseudos grands artistes humanistes de gauche qui crachent sur les électeurs Français. D'ailleurs, le parti de Marine Le Pen étant devenu cette année le premier parti de France, je leur recommande à tous de changer de voie ou d'aller exercer à l'étranger.

Voilà donc ce que nous pouvons trouver dans nos journaux aujourd'hui. Les médias, faute de ne rien trouver de croustillant à se mettre sous la dent, en sont réduits à essayer de diaboliser le Front National comme ils peuvent. Malheureusement pour eux, avec une fontaine et une troupe de théâtre gauchiste, il y a encore du boulot avant d'y arriver...

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

... 01/08/2014 05:23

Pauvre con , la sculpture ne vous appartient pas VOUS COMPRENDRE ! Racaille !

Jean Némarre 01/08/2014 14:41

Mais tout à fait, bonjour à toi aussi le gauchiste qui a l'air de s'être perdu. On s'ennuie dans sa petite vie minable et on vient troller les blogs ? Grand bien te fasse, éclate-toi bien ;)