TRIBUNE LIBRE

Innocence ou crédulité ?

28 Juillet 2014 , Rédigé par Oreliane Publié dans #Oreliane

Innocence ou crédulité ?

Dame Polony, rebelle de « On n’est pas couché »

A pondu une lettre hallalement compatible

A ses compatriotes musulmans et… Français !

Déjà l’antinomie a un côté risible.

Avant d’être Français, ce sont des musulmans

Ce que n’évoque pas cette charmante enfant.

Touchante de naïveté, ou déni du réel,

Dans sa missive, la demoiselle nous la baille belle.

Accusée d’avoir un problème avec l’islam

Quand elle évoque certains sujets qui tournent au drame

Sur l’antisémitisme ou sur les djihadistes,

Sur la laïcité, propos fort polémistes,

Tout juste si elle n’est pas traitée d’islamophobe

Ça a une âme sensible, sous les babouches, la robe !

Menfin, faudrait pas voir à tout amalgamer

Des musulmans, il y en a des modérés,

Qui se taisent par ailleurs quand quelques excités,

« Frustré endoctriné », textuellement nommé,

Jouent avec des allumettes ou bien des briquets.

L’islam, ce n’est pas ça, ose-t-elle affirmer

Cette civilisation fut le phare de ce monde

Au cours du treizième siècle, nous assène notre blonde.

Liberté, intelligence et sensualité,

Piliers qui font de nos jours la femme grillagée.

Sans elle, la pensée contemporaine ne serait,

Entre vol et emprunt, voir la subtilité.

Quand Tariq Ramadan, pour une fois honnête,

« Il y a des musulmans et des non musulmans »

La voilà qui pinaille, qui conteste et proteste

Alors que tout est dit sur la nature des gens.

Ils ne sont pas Français ces musulmans laïques

Votre rêve de les intégrer en république,

Est pire qu’une illusion, ô combien chimérique,

Vous mettez en danger les méfiants, les sceptiques,

Ceux qui voient en ce dogme, plus qu’une religion

Un concept mortifère, un assassin Talion.

Vouloir les reconnaitre comme nos compatriotes

Est admettre nos torts et plier sous nos fautes.

Vous n’avez pas le droit de déformer l’histoire

Pour plaire aux gouvernants, sous prétexte de vouloir

Améliorer les relations avec ceux-là

Qui n’hésiteront pas à vous couper la tête

Vous êtes une mécréante, vos propos indigestes

Vous placent en tête d’affiche, selon leur chère « charia »

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article