TRIBUNE LIBRE

Mulieris inquisitio.

17 Novembre 2014 , Rédigé par Oreliane Publié dans #Oreliane

Mulieris inquisitio.

Les harpies ont frappé, les furies ont sévi

Nous voilà revenus au temps des amazones.
Pourquoi cette allusion à la mythologie ?
Parce que des féministes se prennent pour des gorgones.
Ainsi Julien Aubert, s'est vu réprimandé
Pour avoir, sacrilège, osé interpeller
Dame Mazetier, vice-présidente de l'Assemblée
Par un "Madame LE Président", estampillé
Macho, sexiste, et bien d'autres appellations,
Alors qu'il s'exprimait dans un langage châtié,
Puisque le genre ne s'applique pas à une fonction.
Aussi l'a-t-il fait savoir à la péronnelle :
L'avis de l'Académie Française prévalait.
Mais par puérilité, se croyant spirituelle,
La dame l'affuble d'un "Monsieur LA députée".
Quand la bêtise confine à l'imbécillité,
Que le sieur perd un quart de son indemnité.
Dans la même veine, Matt Taylor, "père" de Rosetta,
Subissait le courroux, l'ire et l'indignation,
De celles, qui quand on parle de lune, fixent le doigt,
Pour une chemise aux femmes nues en illustration.
Au delà du défi qui confine à l'exploit
le voilà s'excusant, confit en contrition
Tout penaud, sommé de faire son mea culpa
Larmoyant, désolé de sa provocation.
La performance occultée par la bien-pensance
Ou comment mieux masquer sa parfaite ignorance.
Ces outragées du sexe, androphobes ignorées (?)
Font donc la loi, sanctionnent, activent le couperet.
Mais là où tend le sublime dans le ridicule
C'est la lettre adressée à "Acheter-Français"
Dans laquelle 'Madame ou Madame", un groupuscule
lui serait gré (sic) de bien vouloir cesser d'user
Du "Mademoiselle" "nom de jeune fille/nom marital" :
Il revêt "un caractère discriminatoire".
S'ensuit toute une explication plutôt bancale
Du statut de la femme tout au long de l'Histoire.
Bref, vous l'aurez compris, des féminitaristes 
Qui jugent à l'aune de leurs oeillères maccarthystes.
La réponse cinglante du fondateur du site,
Chez Nouvelles de France, lui valut plébiscite.
A juste titre, on peut pourtant s'interroger
Sur cette association, sa légitimité,
Cette traque inquisitoire sur la civilité.
C'est une campagne "Mademoiselle, la case en trop"
Depuis peu, par "osez le féminisme" lancée,
ou quand l'ineptie le dispute au rigolo.
Ce n'est pas tant la lettre, plutôt le post scriptum,
Qui a suscité un éclat de rire énorme,
Faut-il qu'"Osez le féminisme" soit aux abois
Pour recruter des pré-ados pour cet emploi.
Entre fautes de syntaxes, grammaire, conjugaison,
Un style plutôt sommaire pour l'argumentation,
Smileys, émoticones, pour la ponctuation,
On ne peut douter de l'âge de la rédaction.
En rouge les phrases qui laissent une certaine suspicion
Mais ce sont celles en bleu qui nous posent question. (1)
L'auteur trouverait donc que malheureusement
Les femmes divorcent ! J'entends d'ici les hurlements. 
Mais le plus étonnant, c'est son argumentaire,
Où il faudrait créer pour les célibataires
Hommes spécifiquement, une civilité
Qu'enfin ils ne soient plus du tout discriminés.
Chatounette, tu n'as pas  bien appris ta leçon
Osez le féminisme, c'est pas pour les garçons !!
Alors que l'on pensait avoir touché le fond,
Les donzelles vont plus loin dans l'élucubration.
En Allemagne, dans un souci d'égalité
Des élus socialos et écolos réclament...
Sur la moitié des feux un nouveau pictogramme :
L'Ampelfrau en jupette et les cheveux tressés,
Ce qui n'a d'ailleurs pas fait l'unanimité,
Trop fille sans doute pour ces viragos perturbées.
Jusqu'où ira se nicher l'égalitarisme ?
Quand des mégères qui sous prétexte de parité
Veulent imposer ce nouveau totalitarisme
Et, pour ce faire, l'homme hétéro éradiquer,
Au nom d'une misandrie qu'elles appellent progrès.
Mais le temps des Méduses va bientôt s'achever...
 

(1) - PS Nous nous permettons de vous informer que c’est quand-même un peu bizarre qu’un homme célibataire sans copine a toujours qu’une seule case, soit celle de Mr. Nous nous permettons également de vous informer que selon nous, la civilité « Mademoiselle » n’est pas très logique pour les femmes. Il y en a qui fréquentent (éventuellement en concubinage), mais en indiquant Mlle, on dirait qu’elles sont encore « à dispo » pour les hommes qui sont à la « recherche ». Après, elles ont souvent des enfants et -malheureusement- elles divorcent de plus en plus souvent. Donc, pour vous, elles sont d’abord Mlle, puis normalement Mme et puis Mlle à nouveau ? Et qu’est-ce que voulez-vous qu’une dame politique comme Mme Ségolène Royal qui n’a pas été mariée avec M. François Hollande, mais qui a quand-même mis 4 enfants au monde avec lui, indique comme civilité ? Pour son ex-compagnon c’est toujours Mr., soit beaucoup plus clair. Pour nous, comme un garçon/homme est toujours jeune homme/Mr, une fille/femme est toujours jeune dame/Mme. Et merci d’arrêter d’entrer sans gêne dans la vie privée des femmes et pas dans celle des hommes, ou alors merci de créer une nouvelle civilité supplémentaire pour les hommes célibataires, afin qu’ils ne soient enfin en 2014 plus du tout discriminé, car ils auront aussi 2 civilités à leur disposition ;-)))))…. Par ailleurs, tant que vous n’êtes pas au courant de la nouvelle réglementation concernant l’utilisation des civilités Madame ou Mademoiselle, et vous ne l’appliquez pas, nous risquerons de ne plus jamais nous servir de vos services & produits !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article