TRIBUNE LIBRE

Mesdames, veuillez s'il vous plaît vous adapter aux violeurs !

7 Janvier 2016 , Rédigé par Jean Némarre Publié dans #Immigration

Le soir de la Saint Sylvestre, des dizaines de femmes ont été victimes d'agressions sexuelles de la part de "réfugiés" dans les villes de Cologne, Hambourg et Stuttgart.

Mesdames, veuillez s'il vous plaît vous adapter aux violeurs !

La presse allemande aura mis quatre jours à en parler et si les médias d'outre-Rhin sont les mêmes que chez nous, les journalistes doivent s'auto-flageller jusqu'au sang depuis 72 heures pour avoir osé écrire quelque chose là-dessus dans les colonnes de leurs torchons. Malheureusement pour eux et pour le pouvoir en place, ce sont désormais les sites de réinformation ainsi que les réseaux sociaux qui décident de l'actualité à traiter. Le journal Bild a ainsi admis que des groupes de jeunes étrangers, probablement nord-africains, ont mené des attaques sexuelles sur des jeunes femmes, ce que confirment les policiers de Cologne.

Le mode opératoire : se rassembler en petits groupes, interpeler les femmes qui passent à proximité en les traitant de "putes", les encercler, les voler et ensuite leur toucher les seins et l'entre-jambe. Sachant que pour la ville de Cologne seule, nous parlons d'une foule d'un millier de "réfugiés" rassemblés au même endroit, ce ne sont donc pas des petits groupes d'individus éparses. Plusieurs dizaines de femmes ont déposé plainte pour agression sexuelle, dont une pour viol.

Vous devez vous attendre à ce que les "élites" allemandes se révoltent contre ces violences infligées à des dizaines d'autochtones. Et bien pas tout à fait... La maire de Cologne, Henriette Reker, souhaiterait mettre en place un code de conduite pour les femmes allemandes afin que leur comportement soit mieux adapté aux nouveaux arrivants. Non, non... Ne vous frottez pas les yeux, vous avez très bien lu. Il faut savoir que cette dame était, il y a peu, responsable de la prise en charge des réfugiés à la mairie de Cologne.

Vous vous dites peut-être "oui, mais ça, c'est en Allemagne". Mais que pensez-vous que diraient nos élus si un tel événement arrivait en France ? Nous aurions droit à une vague de pseudo-condamnations orales, la mine grave et la main sur le cœur, avant toutefois d'appeler à ne surtout pas faire d'amalgame afin de ne pas stigmatiser les pauvres "migrants" qui fuient la guerre. Vous avez des doutes ? Relisez mon article intitulé "L'invasion migratoire continue..." (1) et contemplez le merveilleux tweet d'Anne Hidalgo. Maintenant, dites moi que l'idée que cette dernière aurait la même réaction que sa camarade allemande ne vous a pas traversé l'esprit. Comme vous, je n'en suis pas sûr, mais quand on connait le degré d'ethno-masochisme et de haine de soi des socialistes, la question trotte tout de même dans ma tête.

C'est sans compter sur l'allégeance de la presse au pouvoir en place. Si une telle horreur arrivait en France, en entendrions-nous au moins parler ? Je pense que dans un premier temps, non, afin de surtout éviter un nouveau scénario Corse où de vilains fascistes se réuniraient pour rendre la justice que l'état Français leur a confisqué à grand coup de culture de l'excuse. Puis, comme pour la presse allemande, les journaux Français en parleraient par dépit plusieurs jours après les actes une fois que l'affaire aura été révélée sur les réseaux sociaux et autres sites de réinformation. Donc mesdemoiselles et mesdames, vous voilà prévenues : à vous de vous adapter aux mœurs d'un autre âge des clandestins afin d'éviter le pire...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

andré 21/08/2016 21:15

Je dois a la vérité de dire que les femmes sont mal barrées . Leur version féministe (approuvé par la grande majorité cependant) c'est mis en tête de combattre l'homme blanc et sa "domination" Dans ce seul but elles ont réclamé la liberté sexuelle , déjà acquise mais pas encore "pillulisée" . Elle se retrouvent maintenant au prise avec les conséquences de cette libéralisation acharnée et deviennent purement et simplement des proies , des objets . il suffit de jeter un œil sur le cloaque d'internet et sur ce qu'il vehicule. Mais le pire est ailleurs . Afin de combattre cette évolution , elles suggèrent les même "reformes" que leur pire ennemis ,les musulmans . par ex nous voyons des femmes militantes vouloir , a l'instar des orthodoxes islamistes , la séparation des sexes dans les transports . Il faut dire que les deux ont en commun la détestation de l'homme blanc occidental . M'est avis que les regrets sur l'erreur de cible viendront bien trop tard . Elles passeront de la liberté totale des mœurs, au voile , sans avoir rien compris de leur tragique erreur .

Charlie 08/01/2016 12:38

La seule adaptation qui vaille, c'est l'émasculation et le renvoi dans leur pays de tous ces porcs dégueulasses !