TRIBUNE LIBRE

Régionales 2015 : un sentiment de colère !

16 Décembre 2015 , Rédigé par Jean Némarre Publié dans #Société

Dimanche dernier, le dicton "élections, piège à cons" a pris tout son sens à l'annonce des résultats de 20h00.

Régionales 2015 : un sentiment de colère !

Vous trouvez que j'y vais fort ? C'est parce que je suis en colère ! Et si l'introduction vous choque, vous feriez mieux de vous arrêter de lire dès maintenant car aujourd'hui, j'ai décidé d'exprimer ce que j'ai sur l'estomac et croyez-moi, je ne vais pas y aller avec le dos de la cuiller !

Pour ceux qui n'étaient pas au courant, dimanche dernier avait lieu le second tour des élections régionales qui clôturait une semaine de propagande anti Front National écœurante et vomitive. Et encore une fois, les moutons Français ont revoté pour ceux-là même qui les prennent pour des cons depuis 40 ans. Ça doit bien rigoler à Paris ! Oui même encore aujourd'hui... Un fou rire aussi énorme ne passe pas en 24 heures.

Les abstentionnistes se sont soudain réveillés. Les merdias appellent ça "sursaut républicain", personnellement, je préfère appeler ça "voter comme des couillons"... Eux qui bafouent le droit de vote car ils ne se sentent pas écoutés, ni même représentés, se sont réveillés pour aller voter pour ceux qui les ont écœuré d'aller aux urnes. Mais on a évité la catastrophe de justesse, le Front National n'a remporté aucune région... Imaginez le contraire deux minutes : les poissons seraient morts de chaleur, et auraient donné naissance à des serpents qui auraient sailli les femmes pour donner naissances à des cochons ! Le grand cataclysme biblique version politique pour mous du bulbe...

Par contre le PS, lui, a remporté cinq régions. Les moutons Français auraient voulu montrer leur confiance en ce gouvernement d'incapables qu'ils n'auraient pas pu faire mieux. Qu'est-ce qui va empêcher les socialistes de continuer leur politique mortifère pour la France ? Rien... Et pourquoi se gêneraient-ils pour continuer, les Français n'étant encore pas prêts à les éjecter ? Quant aux Républicains (ex UMP) qui excellent dans ce numéro de duettistes que l'on nous joue depuis 40 ans, ils doivent jubiler. Lors du dernier quinquennat, ils n'ont pas hésité à cocufier les Français et aujourd'hui, ils doivent se dire que les électeurs aiment ça car ces derniers re-signent les yeux fermés...

Mais en même temps, comment leur en vouloir ? Eux qui absorbent tout ce que disent les merdias afin de le resservir sans réfléchir ? Quand Ruth Elkrief compare les électeurs FN à des jihadistes de daesh, ça doit sûrement être vrai ! Quand les merdias relaient la campagne honteuse d'Estrosi qui va jusqu'à comparer les patriotes à des nazis, ça doit sûrement être vrai aussi ! Mais en même temps, pourquoi se casseraient-ils la soupière à inventer d'autres mensonges vu que ceux-ci fonctionnent encore très bien ? Ne dit-on pas "plus c'est gros, plus ça passe" ? La preuve...

A tous ceux qui ont revoté pour LRPS dimanche dernier, je voudrais rappeler une phrase de Geoge Orwell avant que vous ne recommenciez à vous plaindre des politiciens : "un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs, des voleurs et des traitres n'est pas une victime, il est complice" !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article