TRIBUNE LIBRE

Être républicaine n'est pas mon credo.

12 Décembre 2015 , Rédigé par Oreliane Publié dans #Oreliane

Être républicaine n'est pas mon credo.
"Ne nous excusons pas d'être républicains" (1)
Clame Dame Di Meo, confite en certitudes...
Qui appelle à voter pour le "front des coquins".
Quand démocratie rime avec décrépitude.
C'est donc ça les valeurs de notre république ?
Nouer des alliances contre nature, pour faire la nique
A un parti qui ne serait dans leurs bonnes grâces.
Quand la politique rime avec bêtise crasse.
Depuis une semaine que le Front National
Caracole seul en tête au sommet des sondages
Une horde de hyènes, côterie de chacals
Rivalisent d'imagination en termes d'outrages.
Sieur Valls, Premier ministre a entamé le bal (2)
De ce qui s'apparente à une pure kabbale,
Avec des menaces sous-jacentes de guerre civile
Si le Front l'emportait,  quel immonde vaudeville !
D'autres ont suivi, et ce, en toute impunité
Se sachant à l'abri, par leur immunité.
Car dans le camp du bien, on peut se prévaloir
D'user de tous propos pour le moins péremptoires,
Quitte à parfois détourner le sens de l'Histoire,
Mais chut, faut pas gâcher leur conception de Gloire !
Dame Jouanno compare le FN aux nazis... (3)
De 1933, petite fantaisie,
Quelqu'un pour lui expliquer ce qu'est l'uchronie
Ou que ces anathèmes qui vouent aux gémonies
Une partie des Français, aurait l'effet inverse,
Plus que jamais soudés, face aux partis adverses.
Dans la lignée, dame Hidalgo a maintenu : (4)
"Le FN est un parti qui a soutenu
Pendant la guerre la (fameuse) collaboration
Avec les nazis " ... or sa date de création
En 72 l'exempte de cette insinuation,
Qu'importe la calomnie, c'est pour une bonne action.
Les insultes fleurissent sur un terreau de haine
Savamment cultivé par l'âme républicaine.
Le Bras évoque un phénomène de contagion (5)
Quant au vote frontiste, dans toutes les régions.
Porteur de choléra, il  le soupçonne de peste
Pointant la nauséabonderie qui empeste.
Dans un autre registre, un certain Perdriau (6)
Dénonce le terrorisme "jambon-beurre-beaujolais"
De même ordre que daesh et de tous ses griots
Faudra lui dire comparatif croquignolet.
Et même un Bartolone du haut de sa terrasse
Supplombant un Paris, nous fait des cours de race. (7)
"Une France Black, beur, jaune" mais où sont donc les blancs ?
L'île de France est composée de ces éléments 
Sans de souche, le constat est lors bien accablant,
Et après, ça glose sur le grand remplacement.
La palme est attribuée au docteur Lecoquierre
Qui appelle à violer les femmes réfractaires
Au métissage, mélange des races, et qui requiert
La participation de l'Autre délégataire.
Être républicaine n'étant pas mon credo
Vues les saloperies exercées en interne
Je ne vous ferai pas de mon vote cadeau
Et le réserverai pour le fameux F-haine.
 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article