TRIBUNE LIBRE

Sympathisants FN, vous êtes des chiens et des rats !

22 Octobre 2015 , Rédigé par Jean Némarre Publié dans #Politique

L'insulte est souvent l'argument final de celui qui ne trouve plus rien à dire. Si l'on en croit cet adage, les socialistes, perpétuellement dans l'insulte, sont arrivés au bout de l'argumentaire.

Sympathisants FN, vous êtes des chiens et des rats !

Mardi dernier, lors de la séance de questions au gouvernement au Sénat, un échange plutôt musclé a eu lieu entre le sénateur FN David Rachline et la garde des sceaux Christiane Taubira. Le voici :

C'est musclé, très musclé. Néanmoins, les questions de David Rachline sont légitimes. Nous passerons sur les propos de Christiane Taubira concernant la page Facebook du sénateur ou encore l'éternelle complainte concernant Brahim Bouarram, bousculé par des skinheads avant de tomber dans la Seine il y a de cela 20 ans... Des attaques aussi basse que la cote socialiste dans les sondages, mais la garde des sceaux n'a pas franchi le cap de l'insulte. Ce qui n'est pas le cas de tout le monde...

En effet, suite à cet échange vigoureux, Stéphane Martinet, adjoint au maire PS du 11e arrondissement de Paris, s'est exprimé sur sa page Facebook. La capture d'écran a été tweetée par Wallerand de Saint-Just dans la foulée. Je vous laisse la découvrir :

Chers amis patriotes, électeurs et sympathisants Front National, vous saurez donc que nous sommes "des chiens", "des rats" et nous faisons même "honte à la race humaine" ! N'est-elle pas belle la gauche bienpensante et moralisatrice ? Mais le pire dans tout cela, c'est que le "médiocre" socialiste est plutôt fier de lui. Voyez par vous-même :

"Taubira, la fierté de notre gouvernement"... Heureusement pour Stéphane Martinet que le ridicule ne peut pas tuer... Sans compter que les policiers et les avocats qui ont manifesté ces derniers jours sont loin d'être du même avis que lui. Mais ça, c'est une autre histoire. Il le dit, il "est fier", fier d'avoir insulté 30% de la population Française ! Celui qui dénonce "une belle démonstration de fascisme" ferait bien de relire la définition de ce mot, ou même mieux, de se regarder lui et ses petits copains socialistes dans un miroir.

Quand un internaute suggère à Wallerand de Saint-Just de porter plainte, voici la réaction de "la fierté gauchiste incarnée" :

Je donnerais bien mon avis personnel à ce petit monsieur de gauche mais je préfère rester digne et ne pas me lancer dans une joute verbale qu'un bourgeois parisien n'a de toute façon aucune chance de gagner face à un ouvrier de province. Je vais simplement me contenter de faire une prédiction : Stéphane, attends-toi à ce que les chiens et les rats que nous sommes te fassent payer ces mots, à toi et à toute ta clique de "médiocres", en décembre prochain ! Et si la mémoire de mes compatriote vient à faillir d'ici là, compte sur moi pour leur rappeler tes propos !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mika 24/10/2015 18:38

On ne peut pas porter plainte pour injures?

Jean Némarre 25/10/2015 12:18

Bonjour Mika,

Aucune idée. Malheureusement mes connaissances en droit sont limitées. Mais je pense que s'il y a matière, le FN déposera plainte. En tout cas, pour l'instant, je n'ai vu aucune information circuler à ce sujet.

Bon dimanche à vous.

lisa 23/10/2015 21:59

c'est ce petit minable qui m'a insultée ainsi que mes compatriotes FN ? mais je m'en fiche complètement, cela vient de si bas, de toutes façons avec le coup de pied au Q qu'ils vont prendre aux prochaines élections, il va partir si loin que l'on n'entendra plus jamais parler de lui...

Jean Némarre 25/10/2015 12:14

Bonjour Lisa,

Vous avez raison, ils sentent venir la fessée électorale, il ne leur reste donc que l'insulte. Des grands démocrates n'est-ce pas ?

Bon dimanche à vous.

Philippe le Routier 23/10/2015 06:10

Mais taubira est OBLIGÉE de rappeler l'affaire Brahim Bouarram !
Pourquoi ? Parce qu'il n'y en a pas d'autre, tout simplement.

Ce qui serait ardu, voire impossible, ca serait d'enumèrer toutes les victimes francaises -dans le sens du peuple historique, pas les francais de papier- agressées, tuées, violées ... par les protegés du PS comme par leurs predecesseurs depuis Giscard.

Quand aux insultes de martinet -qui n'a pas dû en tater assez pour devenir ce qu'il est- franchement, quelle importance ?
Ainsi je serais un chien ? Ma foi, c'est plutot vrai, mais un chien de guerre, ce qui est toujours plus valorisant qu'etre le caniche de obama via hollande et merkel.

Jean Némarre 25/10/2015 12:11

Salut à toi Philippe !

Personnellement, les insultes de ce petit bonhomme socialiste ne m’atteignent pas. Quand on voit d'où ça vient... Mais les électeurs FN doivent savoir ce que les dirigeants pensent de nous en général car il ne faut pas se leurrer, même si les autres socialistes ne le disent pas, ils n'en pensent pas moins que leur petit camarade ! D'où cet article.

Bon dimanche à toi.