TRIBUNE LIBRE

Détenus, allez vous promener !

7 Octobre 2015 , Rédigé par Jean Némarre Publié dans #Société

Depuis le début de l'année, 236 détenus se sont évadés pendant une permission de sortie, ce qui équivaut pratiquement à une évasion par jour.

Détenus, allez vous promener !

C'est une affaire qui fait grand bruit cette semaine : un multirécidiviste âgé de 24 ans, fiché "S" auprès de la DGSI, en permission de sortie, a profité de sa liberté pour tirer sur un policier de la BAC, à la suite d'une course-poursuite. Le policier de 36 ans, père de famille, touché à la tête, est décédé des suites de ses blessures. Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, dénonce un crime "commis leur acte avec une détermination, une brutalité qui témoigne de ce dont sont capables les grands délinquants dans nos villes". Grand délinquant ? Mais alors, que faisait-il dehors ?

Laurence Blisson, secrétaire générale du syndicat de la magistrature et juge d’application des peines au tribunal de grande instance de Bobigny nous l'explique : c'est le droit des détenus ! Ainsi, vous apprendrez qu'un prisonnier ayant effectué le tiers de sa peine peut demander des permissions de sortie pour diverses raisons. Manuel Valls a annoncé vouloir changer cette loi mais pour la secrétaire générale du syndicat de la magistrature, "il faut savoir prendre du recul et comprendre ce qui se passe au stade de l’application des peines". Osera-t-elle aller dire cela, les yeux dans les yeux, à la famille du policier décédé ? Ne parlons même pas de l'idée de Christiane Taubira de faire escorter les "promeneurs"...

Invitée ce midi à l'antenne de la radio RTL, Laurence Blisson nous a gratifié d'un merveilleux "protéger la société c'est aussi accorder des permissions de sortie en permettant aux détenus de se réinsérer". Ce à quoi je vais me permettre de répondre : non madame Blisson, la prison n'est pas faite pour préparer l'avenir de ceux qui s'y trouvent ! La prison est faite pour écarter les salopards de la société afin que les honnêtes gens puissent y vivre en paix ! Voilà où nous ont menées ces dernières décennies de politiques gauchisantes, voilà ce que donnent 25% de gauchistes politisés à la "justice" ! Nous sommes dans une époque où les criminels auront bientôt plus de droits que les victimes !

Un détenu est en prison car il a commis un crime ou un délit. S'il voulait rester dehors à prendre le frais, il fallait qu'il y réfléchisse avant ! Mais la gauche au pouvoir ne peut s'empêcher d'appliquer la culture de l'excuse : ce n'est pas sa faute s'il est en prison, c'est de la faute à la société ! Il faut donc tout faire pour que ces pauvres chenapans emprisonnés se sentent bien. Tellement bien qu'en fait, ils ne sont en aucun cas traumatisés au cas où ils devraient retourner derrière les barreaux. La gauche condamne la droite pour des paroles mais excuse des délinquants multirécidivistes. Il est plus que temps que cesse cette mascarade que certains appellent encore "justice" !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article