TRIBUNE LIBRE

La France de nouveau victime de l'islamisme.

30 Juin 2015 , Rédigé par Jean Némarre Publié dans #Islamisation

Vendredi dernier, la France a de nouveau été victime d'une attaque terroriste. Celle-ci s'est passée en Isère et aura fait une victime. Comme d'habitude, nos politiciens montent au créneau.

La France de nouveau victime de l'islamisme.

Vendredi 26 juin, en Isère, le terroriste Yassin Salhi est neutralisé par un pompier courageux alors qu'il tentait de faire exploser une usine dite "Seveso". Comble de l'horreur, les autorités ont retrouvé la tête tranchée de son employeur, avec laquelle le terroriste aurait fait un "selfie", accrochée à un grillage entre deux drapeaux islamiques. Au moment où cette information est parue, nos hommes politiques ont bondi comme un seul homme pour... appeler à ne pas faire d'amalgame.

Le premier à dégainer est Jean-Christophe Cambadélis.

Le premier secrétaire du Parti Socialiste aura tenu deux heures avant de tweeter. Pour certaines choses, les socialistes sont effectivement très rapides. La réaction de François Hollande aura été un peu plus longue à arriver, mais est du même acabit que celle de son ami.

Sans oublier son allocution où il aura réussi l'exploit de ne pas prononcer une seule fois les mots "islam" ou "islamisme". Le grand art de la langue de bois poussé à son paroxysme. A noter le dérapage verbal de Manuel Valls qui a annoncé un "conflit de civilisations" avant de se rétracter quelques heures plus tard en tentant de nous expliquer qu'il avait employé cette expression pour qualifier le combat des gentils contre les méchants. Je l'avoue, j'ai cru à un moment de lucidité de la part du premier ministre qui, à force de trembloter, aurait fini par craquer.

Rester unis. Auraient-ils dans l'idée de nous refaire le coup du "Je suis Charlie" et de "l'esprit du 11 janvier" ? Pour ma part, il est hors de question que je m'unisse avec des gens qui pourraient éventuellement me mettre le sabre sous la gorge ! Surtout que, selon un sondage de l'institut ICM pour l’agence de presse russe Rossiya Segodnya, un Français sur six serait "favorable" à l’organisation jihadiste connue sous le nom d’État islamique ! 16% des Français, soit environ 10 millions de personnes. Je préfère appliquer le principe de précaution en restant loin de tout ce qui ressemble ou pourrait être un jihadiste en sommeil.

Mais depuis hier, il y a du nouveau. Le terroriste Yassin Salhi aurait assassiné son patron à cause d'un différend concernant "une palette de matériel informatique" avant de tenter de se suicider. C'est du moins ce que l'on entend dans tous les médias. Pourtant, le fils de la victime qui travaille dans la même société, n'a jamais eu vent d'une éventuelle dispute qui aurait eu lieu. Une tentative désespérée des socialistes de noyer le poisson pour protéger leur électorat préféré ? Peut-être que les Français pourraient oublier la tête décapitée accrochée à un grillage entre deux drapeau islamiques, ainsi que le "selfie" envoyé à un coreligionnaire du terroriste qui se bat actuellement en Syrie ? Qui ne tente rien... Et puis les Français on la mémoire tellement courte...

Partout à travers le monde, l'islamisme apporte la guerre et la désolation et malheureusement, la France est l'une de ses victimes. Mais l'islamisme n'ayant rien à voir avec l'islam, vous êtes priés de prendre votre pilule de "Padamalgam" et d'attendre tranquillement le prochain attentat qui, vous le saurez d'avance si vous suivez bien votre traitement, n'aura également rien à voir avec l'islam.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article