TRIBUNE LIBRE

La main dans le pot de confiture.

10 Juin 2015 , Rédigé par Jean Némarre Publié dans #Société

Il arrive de temps en temps que nos politiciens, avides d'argent, se fassent prendre en train de voler dans la caisse.

La main dans le pot de confiture.

Le dernier en date : Manuel Valls. Alors que l'équipe de football de Barcelone participait à la finale de la Ligue des Champions, le premier ministre a décidé de "se" payer, à lui ainsi qu'à ses enfants, un aller-retour pour Berlin en jet privé aux frais du contribuable pour assister à ce match. Ce déplacement aura coûté aux Français la bagatelle de 20 000 euros !

Naturellement, tous les voleurs qui nous gouvernent se sont empressés de prendre la défense de leur petit camarade pris la main dans le sac. Chacun y va de son petit commentaire. Pour Michel Sapin, "si Valls est allé à Berlin, c'est surtout pour favoriser la croissance". Ses enfants ont dû s'éclater à cette réunion économique ! Mais finalement non. Selon François Hollande, le premier ministre aurait pris cet avion pour assister à "une réunion avec Michel Platini en vue de l'Euro 2016". Manque de chance, la réunion avait été reportée trois jours plus tôt. Finalement, le président ne fera plus de commentaire à ce sujet, pour notre plus grand bien ! Pour le président de l'Assemblée Nationale, Claude Bartolone, "Manuel Valls a eu raison d'aller à Berlin. C'est l'attitude d'un père Premier ministre". Donc un ministre peut taper dans les caisse de l’État pour financer les passe-temps de ses enfants ? Intéressant... Et enfin, pour sortir le premier ministre de la mouise dans laquelle il s'est enlisé jusqu'aux genoux, l’État a fait appel à Michel Platini "himself", de passage en France aujourd'hui, qui a assuré avoir "promis" à Manuel Valls qu’il l’inviterait "si le FC Barcelone était en finale". C'est donc ce qu'il aurait fait. Mais je doute fort que ce voyage en jet privé ait été financé par l'UEFA...

Il existe une règle que ces petits malins, toujours prêts à s'accorder de plus en plus de largesses aux frais des sans-dents, ont mis en place du temps de Nicolas Sarkozy. Pour les déplacements d'ordre privé, le président et le premier ministre voyagent systématiquement dans un avion gouvernemental... et remboursent l'équivalent du prix d'un billet sur un avion de ligne. Si vous pensez que je fabule, interrogez le député de l'Aisne apparenté PS René Dosière qui a révélé cette information dans "L'obs" ! C'est donc tout à fait normal que Manuel Valls voyage de cette manière...

Alors qu'il gagne déjà 14 910 euros bruts par mois, Manuel Valls n'en a apparemment pas assez et tape allègrement dans les caisses de l’État pour financer ses petits plaisirs personnels. A quoi lui sert donc son salaire ? Les Français, qui pour certains mettent plus d'un an à gagner ce que le premier ministre a dépensé pour assister à un match de football, n'ont pas à se serrer la ceinture pour financer les envies de ceux qui se prennent pour des petits seigneurs ! Espérons qu'ils s'en souviennent lors des prochaines échéances électorales...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article