TRIBUNE LIBRE

C'est reparti pour un tour !

18 Juin 2015 , Rédigé par Jean Némarre Publié dans #Islamisation

Aujourd'hui débute la période préférée de tous les gauchistes et autres dhimmis qui se prosternent, par plaisir ou par intérêt, devant les musulmans.

C'est reparti pour un tour !

Il revient chaque année et tous les ans c'est la même mascarade. Les médias ont leur sujet phare pour quelques jours, nos élus vont s'empresser de courber l'échine une fois de plus en se soumettant sur les réseaux sociaux dans l'espoir de gagner quelques voix pour les prochaines élections, les socialistes vont courir manger dans toutes les mosquées de France et de Navarre et les français de souche, quant à eux, vont devoir subir les nuisances dues à l'iftar, la rupture du "jeûne".

Et cette année, elles vont durer jusque tard le soir car en juin, les nuits sont courtes. Autrement dit, les musulmans pourront se restaurer de 22h00 à 3h50. Vous commencez à sentir vos nuits se raccourcir également ? Vous avez raison... Appeler la police pour faire cesser le tapage nocturne ? Vous pouvez essayer mais le ministère de l'Intérieur ne garantit pas l'efficacité de cette solution. En effet, nombreux m'ont affirmé, l'an passé, avoir téléphoné à la police qui, en réponse, leur a demandé d'être "plus tolérants". Nul doute que les ordres venaient d'en haut. Et puis vous pouvez bien faire un petit effort d'intégration non ?

Donc, durant un mois, vous êtes priés de vous mettre à l'heure islamique. Vous ne dormez pas beaucoup ? Ce n'est rien comparés aux musulmans qui eux, doivent en plus "jeûner". Même les futurs bacheliers vont devoir faire avec le ramadan cette année. Les arrêts maladie ayant tendance à se multiplier à vitesse grand "V" durant le mois du "jeûne", vos journées risquent de vous sembler beaucoup moins courtes que vos nuits car, pour ceux qui ont la chance d'avoir un emploi, il va falloir mettre les bouchées doubles pour rattraper le travail en retard laissé par votre collègue resté pratiquer sa foi à la maison.

Une des questions que beaucoup de monde se pose est "la ville de Paris va-t-elle de nouveau dépenser 70 000€ d'argent publique pour montrer sa soumission envers l'islam" ? Pour l'instant, aucune information ne circule à ce sujet, il faudra donc que nous restions attentifs. En attendant, chers amis patriotes, je vous souhaite un joyeux non ramadan rempli de pleins de bonnes choses : que vos assiettes soient pleines de cochonnailles et que vos verres soient remplis de bon vin, car merde, c'est ça la France !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article