TRIBUNE LIBRE

Qui sont ces serpents qui sifflent sur nos têtes ?

22 Mai 2015 , Rédigé par Oreliane Publié dans #Oreliane

Qui sont ces serpents qui sifflent sur nos têtes ?
Par avance je demande à Racine pardon
Pour détournement de son allitération,
Puisqu'il est difficile de faire entendre sa voix
Et quasi impossible de dire quoi que ce soit
Sans se faire accuser de facho, de raciste,
Ou de phobique et son interminable liste.
Ainsi Robert Ménard pour avoir constaté
Que les enfants musulmans étaient en grand nombre
S'est vu réprimandé, au tribunal mené
Le CRI ayant hurlé aux heures les plus sombres.
Mais Louis-Mohamed Seye (1), en toute impunité
Peut compter les élus et les répertorier
Surtout, les trouver "pas assez" diversifiés
Sans que cela suscite le moindre cri d'orfraie.
Dans un autre domaine, c'est le maire UMP
interné, officiellement hospitalisé,
Pour avoir écrit "l'islam doit être interdit".
Là où il est, je ne doute pas qu'il apprécie
Les propos étranges d'un certain Beligh Nabli(2)
Qui assimile toute critique de cette "religion" 
A du racisme anti Arabe ou noir, selon...
La laïcité à variable géométrie.
Quant aux pseudo intellectuels, dixit Najat,
Raillés et conspués par l'arrogante fate
Pour avoir mis en doute sa dernière réforme,
Efficacité nulle et conséquences énormes,
Ils savourent la prose, non sans quelque amertume,
De Mercedes Erra (3), dont le nom la résume.
Voici en trois exemples, l'imposture dénoncée,
Le droit à la parole retiré aux Français
Le Grand Remplacement c'est aussi par ce biais
Quand les media privilégient les étrangers.
L'indigène est systématiquement accusé
De phobies et de son cortège de sobriquets,
L'avis de l'Autre, sollicité, valorisé,
L'autochtone dénigré, hué, vilipendé.
Quoiqu'il dise du moment qu'il est de droite de souche,
C'est vil, nauséabond, ce qui sort de sa bouche.
Aussi, pour Racine je persiste et je m'entête :
Mais "qui sont ces serpents qui sifflent sur nos têtes ?"

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article