TRIBUNE LIBRE

Le Front Natio-pâle.

11 Avril 2015 , Rédigé par Oreliane Publié dans #Oreliane

Le Front Natio-pâle.

A l'heure ou tant d'espèces menacées disparaissent,

Le Rhinocéros noir, le tigre de Java,

Le loup de Tasmanie ou le voronatra

On se doit d'applaudir les nouvelles qui naissent.

Ainsi est arrivé depuis très peu d'années,

Sans qu'on puisse mettre en doute son authenticité,

Le natrep qui peu à peu a fait son chemin,

Autrement nommé "national républicain".

Petite bestiole qui a fait son lit au FN

Dans le sillage de Philippot et sa marraine,

Et telle la lice dans la fable de La Fontaine (1)

Joua des coudes pour mettre dehors Père Le Pen.

Insidieusement, inexorablement,

Leurs idées firent florès au sein du mouvement,

L'islam, au nom des "compatriotes musulmans",

Et les prières de rue disparurent des écrans.

La sortie de l'euro fut thème mis en avant

Et par là-même, les grands classiques, détrônant

Au mépris de ses électeurs et militants

Qui tant bien que mal s'adaptèrent au changement.

Sous l'impulsion dudit, fidèle de Chevènement,

Le FN prit un virage plutôt surprenant.

Dédiabolisation oblige, l'appelation

Rassemblement Bleu Marine fit apparition,

Pour les hésitants, les sceptiques, mous du caleçon

Ou pour vouloir évincer Papa et son front ?

Le pire est à venir, en termes de morale,

Car la bête en question trouve pour le moins normal

Qu'une paire se marie, malgré dénégation

La loi Taubira, du coup, plus d'abrogation.

Si je me trompe ou si je dis une bêtise

Par pitié, faites que les natrep me contredisent.

C'en serait resté là, c'était lors "acceptable".

Mais le loup est gourmand quand il se met à table,

Pour se faire passer pour un parti respectable

Il lui faut donc virer tous ses infréquentables.

Toujours sous influence,les purges commencèrent

Dissidents et libres esprits, il fallait taire,

Etre clean, être propre, surtout ne pas déplaire,

On l'a constaté avec Anne-Sophie Leclère.

Le natrep ne veut pas de quelconques remugles

Que la merdiacrassie n'en profite et ne bugle

"Les bruits et les odeurs" comme le disait Chirac

Appartiennent au passé, aux soi-disant réacs.

D'ailleurs quiconque s'affranchirait de cette ligne

Se verrait donc exclu pour ses propos indignes.

Et policé et lisse, lors ce succédané

Est loin de l'extrême droite telle qu'on la souhaitait

Et soit dit en passant cette faction honnie

N'est pas loin des idées du RPR chéri.

Pour le natrep, la question de l'intégration

Ne se pose plus, encore moins l'assimilation

Alors, pensez,  l'idée du grand remplacement

N'est qu'un fantasme, voire un complot évidemment.

Quant à l'immigration qui devait s'arrêter,

La voilà maintenant simplement raisonnée.

Placer la république au dessus de la France,

Ca vous donne un avant-goût de la cohérence,

Et entre francs-maçons et autres lèche-babouches

Le moins que l'on puisse dire est qu'on en tord la bouche.

Mais maintenant, c'est un parti républicain

Sous la gouverne d'un énarque et de ses copains,

Qui porte le sceau de la respectabilité,

Enfin, c'est pour bientôt, une fois le "Vieux" lourdé.

Cela devrait bien sûr attirer le chaland

Mais quid de son essence et de ce qu'il défend ?

Multiconfessionnel et multiculturel,

Pluriethnique et surtout multiconflictuel,

Pour le plus grand bonheur de tous ces faux-rebelles

Qui du haut de leurs vingt ans nous la baillent belle.

Estampillé plus fréquentable, ledit parti

Devrait être adoubé par ses frères ennemis.

Il ne nous restera que de doux souvenirs

et les yeux pour pleurer quant à notre avenir.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article