TRIBUNE LIBRE

Petites impostures de gôche.

13 Mars 2015 , Rédigé par Oreliane Publié dans #Oreliane

Petites impostures de gôche.
En ces temps de disette de rire, de bonne humeur,
Où la hausse du FN attise les pires rancoeurs
L'actualité se livre à quelques espiègleries
Ou plutôt comment être à son propre piège pris.
C'est d'abord Martin Schulz, l'arroseur arrosé.
Le Président du Parlement Européen
S'en est pris aux FN et à ses petites mains
Les soupçonnant de fraude, d'irrégularités.
Il en a d'ailleurs informé dame Taubira.
L'ennui c'est que son assistant accrédité
Qui doit soit à Bruxelles, soit Strasbourg travailler
S'occupe de ... tourisme loin du lieu adéquat.
Vient ensuite la charmante Bénédicte Bauret,
Présidente de la Ligue des Droits de l'Homme locale
Sans doute déçue du choix du maire Front National
de ne vouloir leur convention renouveler,
S'en est pris violemment... à la carte vitale
Présumée financer une caisse spéciale
Des pharmaciens mais juifs, ce exclusivement.
Ah Israël son seul et unique tourment !
L'affaire en est encore à ses balbutiements
La LDH antisémite, non mais franchement !
Le meilleur à venir, l'affaire Souleymane
Vous savez le monsieur de couleur, comme on dit
Refoulé par des supporters racistes, aigris
Ejecté, expulsé par quelques bougres d'ânes
Mais réconforté par notre bougredandouille.
Il milite au PS ce qui fait que l'embrouille
A fait le tour des rédactions de la planète
Horresco referens, notre agressé hagard
Ne rêve plus, ne fume plus, n'a même plus d'histoire.
Mais ça devrait s'arrêter là, soyons honnête,
Car un des accusés est activiste de goooooooooche
V'savez le camp du bien, morale, toussa, toussa
Ceux qui donnent des leçons, sans en avoir les droits
C'est pas joli joli, c'est même plutôt moche.
A la liste s'ajoute, la manipulation
Du fameux cimetière juif de Sarre-Union.
C'est un Français de souche, certes, le profanateur
Présiflan en personne a désigné l'auteur
On a même le prénom, c'est vous dire l'importance
Bon, il est vrai qu'on a tu son appartenance
A l'extrême-gauche, un antisémite antifa
Mais c'est le "de souche" que la presse retiendra.
Voilà en perspective quelques éclats de rire
Ou quelqu'indignation de nos "chers" journaleux
Qui se feront une joie de réfuter mes dires
Ou cautionnent l'adage "grands diseux, petits faiseux".
J'avoue avoir omis de dire je suis croyante
Et j'appelle tout ceci la "justice immanente".

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article