TRIBUNE LIBRE

Votez FN et ça sera la guerre...

26 Février 2015 , Rédigé par Jean Némarre Publié dans #Politique

Comme je vous en avais parlé il y a deux jours, le système fait son maximum pour éviter que les Français votent Front National (1). La palme revient aux gauchistes de "Libération".

Votez FN et ça sera la guerre...

Les médias poubelles n'en sont plus à chercher des tweets ou des petites affaires sans importance qui dérangent. Non, désormais, ils sont passés à la vitesse supérieure. Le journal "Libération" nous a donc sorti un article intitulé "Le FN au pouvoir : un risque de guerre civile ?". Analysons ce monceau de propagande...

L'article met en avant l'incident où des supporters Anglais ont bousculé un noir dans le métro, incident qui, d'après le journaliste qui conseille aux électeurs patriotes de regarder la vidéo, "préfigure assez bien les risques que courra notre pays si le Front National arrive au pouvoir". Selon le pisse-copie, "c’est alors à une autre échelle qu’on pourrait connaître ce genre d’événement". Vous commencez à entendre le bruit des bottes ? C'est normal...

Le gratte-papier enchaine ensuite sur les groupuscules violents qui auraient hurlé "'Mort aux Juifs' lors d’une manifestation des intégristes catholiques en 2014". Mais de quelle manifestation parle-t-il ce monsieur ? Serait-ce de "Jour de Colère" ? Dans ce cas, il vaudrait mieux qu'il sache que ces "intégristes catholiques" étaient en fait des fans de Dieudonné qui ne ressemblaient pas vraiment à des Français de souche électeurs du Front National. Mais bon, si ce "retraité" recherchait la vérité, il n'aurait jamais été publié par "Libération".

Finissons sur une apothéose de niaiseries : "Tout laisse à penser au contraire que l’arrivée du «Front» aux affaires pousserait ces groupes, jusqu’ici méprisés et vilipendés, à exprimer de façon encore plus radicale leur position politique. S’en suivraient des incidents racistes, antisémites, anti-arabes plus fréquents et plus violents, que le contexte international ne pourra que favoriser". Comme le font les Antifas depuis l'arrivée de François Hollande au pouvoir ?

L'article se termine par une mise en garde qui indique qu'il y a deux questions sur lesquelles nous ne pouvons pas prendre de risque : la paix sociale et le vivre-ensemble "car un rien pourrait, dans les moments de tension sociale que l’on connaît, faire basculer le pays dans une extrême violence". Au cas où ce monsieur ne l'aurait pas remarqué, la France a déjà basculé dans l'extrême violence : celle des racailles de cité qui s'en prennent à nous car nous sommes trop blancs et trop Français pour eux. Devons-nous, comme pour le reste, ne pas agir par crainte qu'elles rallument quelques feux ? Et bien non ! Selon moi, le Front National est au contraire le dernier rempart avant la guerre civile car c'est le seul parti qui saura remettre de l'ordre dans la maison France, n'en déplaise à cet homme.

Bref, comme vous le voyez, les médias savent que le parti patriote va faire un carton aux élections de mars et ils mettent donc tout en œuvre pour essayer de faire perdre un maximum de voix aux hommes et aux femmes de Marine Le Pen en jouant sur la peur, car une population qui a peur est plus réceptive aux idées qu’on veut lui inculquer qu’une autre qui se sent en sécurité. Vous l'aurez compris : la machine "propagande" turbine...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Charlie 26/02/2015 12:15

Les plus dangereux sont donc les nervis d'extrême gauche, ceux-ci ont déclaré la guerre au peuple français si celui-ci ne vote pas dans le sens qu'ils veulent nous imposer...

Si ils veulent la guerre civile, ils l'auront !
Ils en paieront le prix.

Jean Némarre 26/02/2015 12:24

Et tout sera fait politiquement et médiatiquement pour que ça soit le Front National qui porte le chapeau, même si ce dernier n'a rien à voir avec cela.

Méfions-nous de ce système à bout de souffle prêt à tout pour rester tel qu'il est aujourd'hui.