TRIBUNE LIBRE

Ils se moquent ouvertement de nous !

3 Février 2015 , Rédigé par Jean Némarre Publié dans #Politique

Le mois dernier, des attentats ont eu lieu sur notre territoire. Suite à cela, tous nos élus, la main sur le cœur, juraient qu'ils allaient agir avec fermeté mais apparemment, nous n'avons pas la même notion de ce mot.

Ils se moquent ouvertement de nous !

Première mesure phare du gouvernement : la mise en place d'un site internet où l'on explique aux jeunes, déjà bien endoctrinés dès le plus jeune âge par leurs parents, que le jihad ce n'est pas bien. Apparemment Mehdi, 8 ans, plus connu sous le pseudonyme "Ahmed" n'a pas consulté ce site qui aurait pu lui éviter de déclarer qu'il n'était pas Charlie, qu'il était avec les terroristes, que les Français devaient être tués et que les journalistes méritaient de crever. C'est également le cas d'une fillette de 10 ans, convoquée pour apologie du terrorisme par la gendarmerie de Villers-Cotterêts dans l'Aisne pour avoir écrit "Je suis d'accord avec les terroristes d'avoir tué les journalistes, car ils se sont moqués de notre religion" dans son devoir de classe. On se demande bien ce que cela donnera dans 10 ans...

Outre la mise en place du plan Vigipirate, voilà la seule mesure qui a été prise pour le moment car les socialistes sont confrontés à un cruel dilemme : comment combattre le fondamentalisme islamique et le terrorisme sans risquer de froisser la majorité de leur électorat ? Et bien comme d'habitude, en baissant la culotte. C'est ainsi que Manuel Valls a déclaré à une classe de lycéens que leur "génération doit s'habituer à vivre avec le danger du terrorisme et ce pendant un certain nombre d'années". Bravo Monsieur le premier ministre, quelle fougue ! Nous l'avons connu plus incisif lorsqu'il s'agissait de punir des manifestants pacifiques qui osaient défiler en famille contre le mariage gay.

Nous attendions une sursaut de la part de la Justice mais apparemment, Christiane Taubira a d'autres chats à fouetter. En effet, sachant très bien que les éventuels futurs terroristes n'ont pas la peau blanche du colonisateur, l'indépendantiste Guyanaise préfère travailler sur la généralisation dans le code pénal de la circonstance aggravante de racisme et sur le moyen de confier à l'autorité administrative la possibilité de bloquer les sites racistes. La garde des Sceaux a indiqué que "ce sont des projets qui sont en cours sur lesquels nous accélérons et qui feront l'objet d'annonces gouvernementales dans les prochains jours". Apparemment, sa haine du Français de souche est plus urgente et importante que de trouver d'éventuelles punitions pour les jihadistes actuels et futurs.

Voilà où nous en sommes. Même pas un mois après des évènements tragiques qui ont fait 17 morts, tout est redevenu comme si rien ne s'était passé. Les socialistes vont pouvoir consacrer un maximum de temps au seul objectif qui leur importe vraiment : comment éviter la casse lors des futures élections.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article