TRIBUNE LIBRE

Baissons encore un peu la culotte !

25 Février 2015 , Rédigé par Jean Némarre Publié dans #Islamisation

Alors que l'islam est responsable des attentats qui ont eu lieu il y a un peu plus d'un mois, les socialistes cherchent des solutions pour... "favoriser le dialogue" avec les musulmans.

Baissons encore un peu la culotte !

Nous sommes en période électorale et ça se voit. Les socialistes, qui ne partent pas vraiment favoris, essaient comme ils peuvent de ratisser quelques voix supplémentaires en faisant ce qu'ils font le mieux : carasser l'électorat musulman dans le sens du poil. Afin de mettre fin à ce qu'il appelle "hystérie collective", Bernard Cazeneuve nous propose de nouvelles mesures.

Dans un premier temps, le CFCM sera réformé et une structure supplémentaire sera créée afin de mettre en place une instance de dialogue qui se réunira deux fois par an autour du Premier ministre "pour discuter de questions très concrètes". Devinez par qui sera financée cette énième structure anti-France ?

Pour répondre au défi du radicalisme d’une partie des jeunes musulmans, notamment dans les prisons, l’État va inciter les imams à suivre des formations civiques et civiles facultatives qui ne peuvent être rendues obligatoires à cause de la loi de 1905. Cette formation se fera donc sur la base du volontariat, et n’abordera pas les questions théologiques. Très pratique afin quand on essaie de détecter une radicalisation des discours...

Le gouvernement entend favoriser le développement de la recherche sur l’islam de France et développer un outil de promotion via une fondation. Là aussi, je vous laisse deviner qui va financer la promotion de ce culte barbare.

J'ai naturellement gardé le meilleur pour la fin. Le gouvernement s’est également engagé à renforcer la sécurité des lieux musulmans en débloquant des fonds, notamment pour développer la vidéosurveillance. Vous avez bien lu. Ils nous attaquent, on les protège... L'éternelle victimisation que les socialistes aiment à entretenir.

Nous attendions des solutions fermes afin de dissuader d'autres musulmans de passer à l'acte et à la place, nous leur faisons encore des cadeaux.Notre pays est plus qu'endetté mais nous devons encore payer pour acheter la paix sociale que nous aurions gratuitement si les musulmans ne se trouvaient pas sur notre sol. Encore une fois, le gouvernement baisse la culotte...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article