TRIBUNE LIBRE

Repose en paix, liberté d'expression.

16 Janvier 2015 , Rédigé par Jean Némarre Publié dans #Islamisation

La liberté d'expression, concept à géométrie variable pour lequel nos élus ont défilé dimanche dernier, n'est apparemment pas valable pour tous les sujets.

Repose en paix, liberté d'expression.

Philippe Tesson est visé par une plainte, déposée le 14 janvier dernier au tribunal de grande instance de Paris par un certain Bachir B. Quelle est donc la raison de cette plainte ? Tout simplement des propos qu'a tenu le journaliste sur les ondes de la radio Europe 1 et qui ciblaient les musulmans. Je vous laisse les découvrir :

Selon Europe 1, "on ne peut pas dire ça". Ah bon ? Et la liberté d'expression alors ? Si Philippe Tesson pense que le problème vient des musulmans, selon le principe qui a été défendu par tous les faux-culs du pays dimanche dernier, c'est son droit le plus absolu de le dire. Non ? Et bien apparemment non, car le voilà poursuivi pour "incitation à la haine raciale".

Le plaignant, interrogé par des journalistes, a déclaré : "Ces paroles sont blessantes, choquantes et injustes pour des millions de personnes qui sont stigmatisées comme des fauteurs de troubles. L’objectif de ce dépôt de plainte n’est pas d’obtenir des excuses, mais une sanction". Et connaissant un petit peu ce genre d'énergumène, je suppose qu'il attend une sanction d'ordre pécuniaire afin de l'aider à se remettre de son traumatisme. Encore et toujours le couplet sur la stigmatisation... Qui ont tué 17 personnes la semaine dernière ? Des musulmans. Qui a tué 4 personnes dans un musée Juif en Belgique en 2014 ? Un musulman. Qui a fait sept morts et six blessés en 2012 allant même jusqu'à attaquer une école ? Un musulman ! Il est donc logique de penser que le problème puisse venir d'eux, vous ne croyez pas ? Et bien pas en France, non. En France, quoiqu'il fasse, le musulman sera toujours l'éternelle victime.

Vous aurez donc appris deux choses aujourd'hui. La première : en France, la liberté d'expression est à géométrie variable, mais ça, vous le saviez peut-être déjà. La seconde : l'islam est une race. Stratagème bien pratique, vous l'admettrez, afin de museler ou d'attaquer les patriotes qui œuvrent contre l'islamisation de la France.

Et en parlant de "patriotes muselés", j'ai appris que le journaliste et écrivain Eric Zemmour était désormais privé de "toute conférence ou manifestation publique" car il aurait reçu des menaces de mort et qu'il serait donc désormais sous protection. Lorsque j'ai lu cette nouvelle, je n'ai pu m'empêcher de penser que ces menaces tombaient à pic, car nos élus savent que le polémiste est écouté par un grand nombre de Français et que les vérités qu'il dénonce ne sont pas bonne pour la propagande gouvernementale. Je ne suis pas adepte de la théorie du complot mais j'avoue que pour cette affaire, j'ai tout de même quelques légers doutes.

Bref, la liberté d'expression, oui ! Mais seulement quand celle-ci va dans le sens de la pensée unique sinon elle vous emmènera devant les tribunaux qui se chargeront de vous enseigner ce que vous pouvez dire, voire penser. Je ne sais pas pour vous, mais pour moi ceci ressemble étrangement à un régime totalitaire. Repose en paix liberté d'expression, nous nous battrons pour te ressusciter !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article