TRIBUNE LIBRE

Quand les faux-culs défilent...

12 Janvier 2015 , Rédigé par Jean Némarre Publié dans #Islamisation

Hier, à Paris, avait lieu une marche soi-disant républicaine en hommage aux victimes des attentats meurtriers qui ont eu lieu la semaine dernière.

Quand les faux-culs défilent...

Pourquoi "soi disant républicaine" ? Car il s'agissait là de la vision socialiste du terme à savoir uniquement 70% de la république étant donné que le Front National, et donc ses sympathisants, ont été exclus. Aucun problème pour la présidente du parti à la flamme qui est allée manifester à Beaucaire, ville de 16 000 habitants, invitée par le maire Julien Sanchez, où un millier de personnes se sont jointes à elle. N'est-elle pas belle l'union nationale qui appelle les musulmans à se joindre au cortège, alors que les attentats sont le fait de leurs coreligionnaires, alors qu'elle exclue plusieurs millions de Français dont le vote n'est pas au goût des élites ?

Nos élus, la larme à l’œil, juraient qu'ils ne feraient pas de politique. Encore une promesse qu'ils n'auront pas tenue mais cela n'a malheureusement pas dû vous surprendre, nous avons l'habitude. Le gratin mondial était réuni, loin des autres manifestants, afin de montrer leur attachement à la liberté d'expression. Drôle n'est-ce pas ? Surtout lorsque dans cet attroupement se trouvaient une belle brochette de faux-culs se disant outrés et condamnant le moindre mot de travers de Jean-Marie Le Pen mais aussi des associations racistes qui traînent les patriotes devant les tribunaux dès qu'ils exprimes des idées contraires au sacro-saint "vivrensemble" !

Mais dans ce cortège d'hypocrite, une personne a retenu mon attention : Christiane Taubira que l'on avait pas entendu ces derniers jours. Apparemment, les attentats de la semaine dernière n'ont pas l'air de l'avoir beaucoup troublée :

Quand les faux-culs défilent...

elle et ses amis gauchistes qui, vous l'aurez sans doute remarqué, sont en plein recueillement la tête pleine de pensées pour les victimes des islamistes. La garde des sceaux aurait mieux fait de rester cachée chez elle étant donné que sa politique pénale est clairement responsable de ce deuil national.

Tous les médias ont bien fait leur travail : marteler toute la journée de ne pas faire d'amalgame, appelant à aimer ceux dont la religion est responsable de ces carnages. La propagande "à fond les ballons" pour qu'il ne viennent surtout pas à l'idée des Français que parmi leurs voisins se cachent peut-être un jihadiste qui leur tirera dessus à la Kalachnikov ou les fera exploser dans un attentat suicide. Mais n'ayez surtout aucune crainte, cela ne viendrait pas à l'idée de ces chérubins qui montrent clairement leur désapprobation avec les attaques terroristes de la semaine passée :

Scènes de "tristesse" derrière les journalistes et "salut" des policiers en hélicoptère.Scènes de "tristesse" derrière les journalistes et "salut" des policiers en hélicoptère.
Scènes de "tristesse" derrière les journalistes et "salut" des policiers en hélicoptère.

Scènes de "tristesse" derrière les journalistes et "salut" des policiers en hélicoptère.

Surtout ne pas tirer de leçon de ce qui s'est passé et continuer comme si rien n'était. Il faut sauver le "vivrensemble" coûte que coûte, peu importe si celui-ci fait des milliers de victimes chaque année. Les élus vous prient d'aimer les musulmans et vous allez les aimer, que cela vous plaise ou non car tous les bons musulmans condamnent les terroristes. Bizarrement, selon plusieurs témoins, ils n'en ont pas vu marcher beaucoup hier à Paris. Quelques musulmans d'un certain âge, oui, mais où étaient tous les jeunes qui ont été si prompts à se rassembler l'année dernière en soutien à la Palestine ?

Aujourd'hui, la manifestation est passée et tout va pouvoir redevenir comme avant les événements. Mais comme beaucoup d'experts l'ont signalé : ce n'est que le début. Pour preuve, un ex membre d'Al Qaeda affirme que "il y a des cellules dormantes en activité en Europe". Les attentats de la semaine dernière n'étaient que le prémices d'événements qui se multiplieront jusqu'à, comme le pense Eric Zemmour, nous mener vers une guerre civile communautaire et cela pour sauvegarder une idéologie gauchiste qui n'est en fait que pure folie...

La plus odieuse récupération politique de la semaine...

La plus odieuse récupération politique de la semaine...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article