TRIBUNE LIBRE

La vérité mène au tribunal.

21 Janvier 2015 , Rédigé par Jean Némarre Publié dans #Société

La ville de Paris va porter plainte contre la chaîne américaine Fox News pour "préjudice", à la suite des propos tenus sur la capitale Française.

La vérité mène au tribunal.

"On a insulté, on a nuit à l'image de la ville en rapportant des informations qui sont mensongères. J'envisage effectivement d'avoir recours à la justice pour que ces propos soient sanctionnés. L'image de Paris a été atteinte et je souhaite que l'honneur de Paris soit lavé" a déclaré Anne Hidalgo. Mais qu'a donc bien pu faire la chaîne américaine pour s'attirer les foudres de la maire de Paris ? Elle a tout simplement présenté la capitale sous un jour que nos élus jugent inquiétant, évoquant des zones de non droit ("no-go zones"). Vous avez bien lu : la maire de Paris souhaite attaquer une chaîne de télévision américaine car celle-ci a osé dire la vérité sur l'état de la capitale.

Le terme "zone de non droit" est pourtant utilisé par nos médias aux ordres mais eux peuvent embellir la situation afin de continuer à endormir les Français, ce que les Américains n'ont pas pris la peine de faire. La vérité crue fait apparemment mal aux socialistes qui sont prêts à tout afin de protéger leur électorat fétiche qui vit dans ces fameuses zones où les policiers se font tendre de véritables guet-apens, où les pompiers se font caillasser, où les médecins urgentistes se font agresser. Comment appeler ce genre de lieux ?

Mais si Anne Hidalgo connaissait ne serait-ce qu'un minimum le droit américain, elle saurait que les médias sont protégés et que la liberté d'expression l'est également par le premier amendement de la constitution, qui dit la chose suivante : "Le Congrès ne fera aucune loi relative à l'établissement d'une religion, ou à l'interdiction de son libre exercice ; ou pour limiter la liberté d'expression, de la presse ou le droit des citoyens de se réunir pacifiquement ou d'adresser à l'État des pétitions pour obtenir réparations des torts subis". La maire de Paris peut donc ruminer autant qu'elle le voudra, elle n'obtiendra jamais gain de cause car contrairement à la France, rien n'est fait pour museler les citoyens Américains.

S'il y a une leçon à retenir de cette histoire, c'est qu'il faut éviter de mettre le nez d'un socialiste dans ses propres excréments en lui démontrant une vérité car vous finirez devant les tribunaux. Laissons Hidalgo vivre dans le monde merveilleux des Bisounours, la vie a l'air d'y être agréable, contrairement à celle du peu de Français obligés de survivre dans les zones décrites par Fox News...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article