TRIBUNE LIBRE

Serions-nous devenus riches ?

5 Décembre 2014 , Rédigé par Jean Némarre Publié dans #Economie

Alors que l’État presse les Français comme des citrons afin d'extraire leurs dernières gouttes de jus, celui-ci se permet des largesses avec les pays du continent Africain.

Serions-nous devenus riches ?

En parcourant les colonnes du journal "Le Point", j'ai appris que les socialistes allaient débloquer, cramponnez-vous bien, un milliard d'euros pour la Côte d'Ivoire. C'est l'or. Il est l'or. L'or de se réveiller. Mon seignor. Il est huit or. Il est en effet plus que l'or que les socialistes se réveillent. La France traverse une grave crise, laissant la plupart des Français exsangues tellement ces derniers doivent se saigner pour payer les impôts et autres nouvelles taxes issues des cerveaux malades de la gauche au pouvoir. Et pendant ce temps là, Hollande et sa clique jouent les grands seignors avec l'Afrique.

Afin de vous rafraichir la mémoire, voilà où est parti votre argent : annulation de la dette de la Côte d'Ivoire s'élevant à 2 milliards d'euros, annulation de la dette des Comores s'élevant à 12 millions d'euros en 2013, annulation de la dette du Congo s'élevant à 100 millions d'euros encore en 2013, annulation d'une partie de la dette de la Tunisie s'élevant à 500 millions d'euros de nouveau en 2013, don de 280 millions d'euros au Mali toujours en 2013, don de 1,8 millions d'euros à la Tunisie en 2014 et j'en oublie peut-être. Et cela sans compter les 6 milliards d'euros que l'Algérie doit à notre Sécurité Sociale qui continue néanmoins à soigner gracieusement Bouteflika aux frais des salauds de colonisateurs.

Nos 2 000 milliards de dette ont-ils été remboursés pendant la nuit ? J'ai quand même un léger doute étant donné que le gouvernement est toujours au travail afin de trouver de nouvelles manières de nous taxer pour mieux satisfaire les technocrates de Bruxelles. Alors que nous, Français qui payons l'impôt direct ou indirect, devons nous serrer la ceinture, les socialistes, comme à leur habitude, débordent de générosité avec l'argent des autres. Le Général disait d'ailleurs d'eux "ils [les socialistes] gaspillent la plus grande partie des crédits" : il avait raison et les choses n'ont malheureusement pas changées.

Nous n'avons plus les moyens d'être généreux et d'entretenir la Terre entière. Si nous devons nous serrer la ceinture, notre argent doit nous être réservé ! Il est hors de question que nos retraités paient désormais des impôts pour que leur contribution profite aux Africains. Nous devons nous faire entendre et dire "stop" !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article