TRIBUNE LIBRE

France TV nous prend vraiment pour des cons (Partie 2)

27 Novembre 2014 , Rédigé par Jean Némarre Publié dans #Europe

Hier, nous avons commencé à analyser la série "Anarchy" créée et diffusée par France télévision (1). Nous allons continuer cette analyse avec les deux épisodes suivants.

France TV nous prend vraiment pour des cons (Partie 2)

Dixième jour, un flash info annonce la réouverture des magasins d'alimentation après 48 heures de fermeture. Le nombre de produits de première nécessité passe de cent à dix. Un protagoniste nous annonce que, selon les actualités, les Français "s'entretuent désormais pour quelques choux volés dans un champs". S'en suit alors plusieurs scènes qui font avancer l'intrigue. Nouveau flash info : grève des fonctionnaires qui demandent les mêmes avantages que les salariés du privé, à savoir des primes en liquide ou en nature. Pendant que les Belges, qui eux, rappelons-le, sont toujours dans l'Union Européenne, boivent de l'excellent vin millésimé et mangent des toasts de caviar, les Français, eux, "vendront bientôt leur femme pour une boîte de raviolis". Flash info à la radio : recrudescence de vols en zones rurales, les agriculteurs montent leur propres milices de surveillances. Retour à l'intrigue que nous ne développerons pas car il n'y a pas là-dedans de vision de notre société. Par contre, les Belges qui regarderont cette série seront heureux de voir que France TV les fait passer pour les plus gros enfoirés de la Terre... L'épisode se termine sur l'image d'un vieillard qui a tout perdu, pendu dans une chapelle.

Vingt-deuxième jour de crise. Alors que tout le monde crève de faim et que le chaos règne dans les rues, on nous annonce un jour funeste pour la France. L’évènement ? La disparition de l'avion de Hollande et Sarkozy... Dans la série, comme dans la réalité, nous pouvons voir que les médias savent ce qui est important... Après la disparition des anciens présidents, c'est le premier ministre qui se fait la malle. Encore quelque chose qui pourrait être une réalité pour nos politiciens dont la devise est "Courage, fuyons" ! Ce quatrième épisode ne nous apprend pas grand chose sur la vision des élites...

Voilà ce que nos médias et nos politiciens aimeraient nous faire croire.Quittons l'Euro et cette série deviendra une réalité pour les Français. Personnellement, je vois plutôt l'Union Européenne nous emmener vers ce désastre. Je ferai de nouveau le point dans deux épisodes de ce chef d’œuvre de propagande. A bientôt !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article