TRIBUNE LIBRE

Entre dédiabolisation et trahison.

3 Novembre 2014 , Rédigé par Jean Némarre Publié dans #Politique

A l'heure où 74% des Français jugent que l'islam est incompatible avec les valeurs de la société Française et que 94% des sympathisants du parti à la flamme tricolore pensent la même chose, le Front National joue gros en se rangeant du côté des musulmans.

Entre dédiabolisation et trahison.

Mais qu'arrive-t-il au parti patriote ces derniers temps ? Le parti que beaucoup prenaient pour le dernier défenseur de l'identité Française apparaît depuis quelques jours comme une copie de ceux qu'il prétend combattre. L'affaire Maxence Buttey, élu Front National converti à l'islam, provoque des remous sur les réseaux sociaux. Le Front National, qui se revendique pourtant laïque, s'est rangé du côté de celui qui s'adonne depuis peu à l'art du prosélytisme musulman, provoquant ainsi la colère d'une partie des électeurs.

A force de vouloir dédiaboliser son parti, Marine Le Pen risque de perdre les électeurs ayant une vision identitaire de la France. Entre Julien Rochedy pour qui l’islam peut se comparer au bouddhisme, Bertrand Dutheil de la Rochère qui interdit de confondre l’islam et l’islamisme, Florian Philippot pour qui l’islam est compatible avec la République (bien que 94% des personnes qu'il est censé représenter pensent le contraire), Gilbert Collard qui met sur le même plan christianisme et l’islam, et Steeve Briois qui interdit aux militants de manifester contre la mosquée de Quimper (1), le Front National ne cesse de faire du pied aux musulmans.

Comme je le demandais déjà lors d'un précédent article : où est donc passée la Marine Le Pen qui dénonçait l'islamisation rampante de la France ? Où est passée la Marine Le Pen qui dénonçait le fait que la viande "distribuée en Île-de-France" était "exclusivement halal", à l’insu du consommateur ? (2)

Que cherche à faire le Front National ? Promouvoir le multiculturalisme ? Nous voyons bien que ça ne fonctionne pas, les gens ne se mélangent pas. Qu'avons-nous en commun avec l'islam ? La mise en esclavage de la femme et la soumission totale à une entité imaginaire ne font pas partie de notre ADN. Tout ce que les gouvernements successifs ont réussi à créer, c'est toujours plus de communautarisme qui, comme le pense Eric Zemmour, nous mènera un jour au conflit.

L'islam avance doucement mais sûrement et le parti que beaucoup prenaient pour l'ultime rempart est en train de se fissurer. S'il s'agit de voter pour une copie moins européiste mais tout aussi assimilationniste que l'UMP, alors autant ne plus voter du tout... A Marine Le Pen de me prouver que je suis dans l'erreur !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article