TRIBUNE LIBRE

Repose en paix, éducation !

29 Octobre 2014 , Rédigé par Oreliane Publié dans #Oreliane

Repose en paix, éducation !

Dire qu'hier je riais de ces photos d'avant

Où nous posions bien ridicules et bien en rang

L'instituteur à nos côtés, appelé maître

Nous invitait à réfléchir, penser et être.

Comme le dit Aznavour, je vous parle d'un temps

Que ne peuvent connaître tous les moins de 20 ans.

Et aujourd'hui j'apprends qu'en Seine-Saint-Denis

On recrute du quidam, et du n'importe qui

En guise d'instituteur, car c'est la pénurie

Si ce n'est pas l'aveu d'une totale incurie.

Ainsi un BTS futur chef de rayon

S'est vu pourvu d'un poste sans aucune formation

Certes en remplacement mais pour combien de temps

Nulle vérification des diplômes, seul comptant

Le master nécessaire soit bac plus cinq années

Qu'importe le cursus, psycho, publicité

Sociologue étant le must des billevesées.

C'est ainsi comme l'avoue Catherine Da Silva

Que certains contractuels , plutôt "wesh, wesh, ziva"

Gomme à la bouche, sweat à capuche ont professé.

Qui plus est avec un "gros accent de banlieue"

Ce qui n'est pas la norme, s'insurge-t-elle tudieu.

Quand certains cours se transforment en centres aérés

Faute de professionnels ou faute de volonté.

Où l'on apprend aussi que le département

Fait peur pour toute personne constituée normalement.

Serait-que le public disons diversifié

Susciterait quelques réticentes, velléités ?

A trop être laxiste et vouloir l'élève roi

Vous récoltez semence de votre mauvaise foi.

J'ai toujours en mémoire sur la pulpe des doigts

Les coups de règles en fer, douloureux et adroits,

Mais au moins je savais ce qu'était le respect

Bien au dessus de vos fameux ABCD.

A vouloir effacer l'ordre et la hiérarchie

Repentez-vous désormais de cette chienlit.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article