TRIBUNE LIBRE

La Grande Bretagne nous montrera-t-elle le chemin à suivre ?

9 Septembre 2014 , Rédigé par Jean Némarre Publié dans #Europe

Ça chauffe de l'autre côté de la manche où cent députés conservateurs, conscients que les indépendantistes de l'UKIP s'envolent dans les sondages, sont prêts à se révolter contre le Premier Ministre David Cameron.

La Grande Bretagne nous montrera-t-elle le chemin à suivre ?

La campagne de 2015 risque d'être mouvementée chez nos amis Anglais où des conservateurs ont rejoint les rangs des eurosceptiques et comptent bien se servir de cette échéance électorale pour demander sans détour de quitter l'Union Européenne. Le Premier Ministre David Cameron a proposé qu'un référendum populaire sur ce sujet ait lieu en 2017 mais c'est fini, les Anglais ne veulent plus attendre : "On dégage de l'UE, sans référendum, point barre". Ces députés demandent également l'arrêt de l'immigration.

Malgré ce que les élites européistes veulent nous faire croire, l'Union Européenne est une plaie pour les pays qui la composent (excepté peut-être pour l'Allemagne qui s'en sert admirablement bien pour que cette union lui rapporte avec, quelquefois, le plus grand mépris pour les intérêts des autres pays membres). Une grande partie du peuple Européen s'est rendu compte de cette immense supercherie et nous avons pu voir le résultat des partis eurosceptiques aux dernières élections.

Les pays membres de l'Union sont économiquement étouffés et vivent à crédit (encore une fois sauf l'Allemagne qui sert ses intérêts) et l'immigration de masse est devenue un véritable fléau aussi bien ethnique qu'économique car les milliers d'immigrés qui accostent quotidiennement sur les côtes Italiennes grâce à Mare Nostrum ne recherchent pas du travail mais des aides sociales.

Malgré l'agitation des chefs d’États et autres eurobéats, l'Europe post 2001 est vouée à exploser, donc, ne vaudrait-il pas mieux quitter le navire en douceur avant que celui-ci ne sombre définitivement en nous emmenant avec lui dans les tréfonds ? Et si, pour une fois, c'était la Grande Bretagne qui nous indiquait le chemin à suivre ?

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article