TRIBUNE LIBRE

L'Etat Islamique appelle à tuer "les sales Français" !

23 Septembre 2014 , Rédigé par Jean Némarre Publié dans #Islamisation

Les jihadistes ont fait du citoyen Français lambda une cible privilégiée à éliminer "de n'importe quelle manière".

L'Etat Islamique appelle à tuer "les sales Français" !

"Si vous pouvez tuer un incroyant américain ou européen – en particulier les méchants et sales Français – ou un Australien ou un Canadien, ou tout [...] citoyen des pays qui sont entrés dans une coalition contre l'État islamique, alors comptez sur Allah et tuez-le de n'importe quelle manière. Tuez le mécréant qu'il soit civil ou militaire. Frappez sa tête avec une pierre, égorgez-le avec un couteau, écrasez-le avec votre voiture, jetez-le d'un lieu en hauteur, étranglez-le ou empoisonnez-le".

Voici les mots prononcés par Abou Mohammed al-Adnani, le porte-parole de l'EI, dans un message diffusé en plusieurs langues. Avouez que ça laisse rêveur ! Je vois d'ici les traîtres qui nous gouvernent arriver avec leurs gros sabots en nous demandant de ne pas faire d’amalgame et de ne surtout pas stigmatiser. Mais de quelle religion ces gens se revendiquent-ils ? Du Christianisme ? Du Judaïsme ? Du Bouddhisme ? De l’Hindouisme ? Non ! Ces assassins se revendiquent comme appartenant à l'Islam. Il n'y a qu'un seul Coran comme il n'y a qu'un seul Islam. L'Islam modéré n'est qu'une invention de nos politiciens immigrationistes destinée à faire oublier aux Français qu'ils ont fait entrer le loup dans la bergerie !

Depuis que la France est entrée en guerre en apportant un soutien aérien, nos élus ainsi que la presse ont mis le rouleau compresseur de la propagande en route. Tout d'abord, pour Laurent Fabius, il faut désormais appeler les jihadistes "le Deash" et non plus "État islamique". En effet, notre ministre des affaires étrangères essaie de nous endormir en nous disant que c'est parce qu'il ne s'agit pas d'un état à proprement parlé et donc, que cette appellation n'est en quelque sorte pas légitime. Mais la vérité est que dans "État islamique", il y a "Islam" et qu'il ne faudrait surtout pas que les Français fassent le rapprochement entre les musulmans qui sèment la terreur en Irak et ceux qui sont confortablement installés à l'intérieur de nos frontières.

Libération a également fait très fort aujourd'hui. Alors qu'hier, sur Twitter, la Une annonçait "État islamique : tuez les sales Français", ce matin, elle s'est transformée comme par magie en "État islamique : la France ciblée". Le titre risquait, parait-il, d'effrayer le lecteur. Personnellement, je pense qu'il risquait de le réveiller et serait donc un problème pour le sacro-saint "vivre-ensemble" que la presse et les gouvernements successifs s'évertuent à nous faire accepter de gré ou de force depuis plusieurs décennies.

L'Etat Islamique appelle à tuer "les sales Français" !

Donc la grande question est : maintenant que cet appel a été lancé, que va-t-il se passer ? Ne pas faire d'amalgame ? Pourtant je n'ai ni entendu ni lu un quelconque communiqué d'un quelconque responsable musulman de France qui condamne cet appel au meurtre. Silence radio de ce côté là. Cela doit donc bien vouloir dire quelque chose, non ? Comment être sûr désormais qu'un jeune maghrébin qui tuera un Français ne l'aura pas fait en réponse à cet appel au massacre ?

Cette affaire nous prouve bien une chose : l'islam et les musulmans n'ont pas leur place sur notre sol. Ils représentent un danger pour la population Française et à ce titre, nous devons les sommer de partir.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article