TRIBUNE LIBRE

Arnaque chez les antiracistes.

14 Septembre 2014 , Rédigé par Oreliane Publié dans #Oreliane

Arnaque chez les antiracistes.

"Pousse ton cri", voilà donc le dernier anathème

De Sos racisme et quelques officines

Expertes en délation des Français d'origine.

Après la pétition pour Vallaud-Belkacem

Qui n'a pas vraiment eu le succès escompté

Pour ne pas dire, un bide, un plantage, un raté,

Notre Sopo s'acharne, notre Sopo s'obstine.

Le principe en est simple, les bien-pensants s'indignent

Face à une caméra qui enregistre la voix,

Mesure les décibels, et montre le minois.

Les prestations s'affichent sur un trombinoscope,

Dont on ne voit la fin, la page se rechargeant

Sitôt que l'on arrive tout en bas de l'écran,

Si nombreuses que j'ai failli faire une syncope.

Comment ? Tant de personnes à valider cette thèse

C'est à désespérer des Français et Françaises !

Et puis, d'un coup, un doute est venu m'habiter,

Je pressens l'entourloupe, la malhonnêteté...

Ou bien un bug informatique, par indulgence,

Pas pour habitude de tirer sur l'ambulance.

A y voir de plus près, certains visages reviennent,

Comme une litanie, la même mise en scène,

Des néons au plafond ou un immeuble en bois.

Lors, il m'en faut peu pour balayer cet effroi.

Il semblerait que quelques manipulations

Aient été effectuées, pour donner l'impression

D'un nombre conséquent de ses participants.

En répertoriant les décibels différents,

Tout au plus nous avons plus d'une soixantaine

De crieurs contre le racisme, contre la haine.

Mes investigations et ma curiosité

Ont aussi mis à jour quelques étrangetés.

D'abord le lieu où s'est tenue l'indignation

Où l'on voit clairement les récurrents néons,

Surtout les mêmes visages sous divers angles pris,

C'est bizarre ce rassemblement d'un groupe d'"amis".

La photo d'une jeune fille avec en arrière plan

Une construction en bois, et indéfiniment.

Ce montage aurait donc été organisé

Menfin, à cette bassesse, Sopo se serait plié ?

Car là où le bât blesse, c'est qu'après visionnage

Quelque peu attentif, on voit bien le trucage.

Si ce n'est pas faire croire, orienter les pensées...

Orwell l'avait prédit, Sopo l'a ajusté.

Pour résumer, sos et ses affidés

Nous font croire qu'ils ont su par milliers fédérer

Alors qu'après décompte de leurs subtilités

On ne trouve qu'une vingtaine de membres dénombrés.

Si l'antiracisme, c'est cette bande de pieds nickelés

Je comprends qu'ils s'y mettent à plusieurs associés...

"Plus c'est gros, plus ça passe" en morale de l'histoire

Sauf que la redondance est superfétatoire,

Autrement dit, le trop en faire ridiculise

Et c'est valable pour les auteurs des vocalises.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article