TRIBUNE LIBRE

Tous les drapeaux n'ont apparemment pas la même valeur.

2 Juillet 2014 , Rédigé par Jean Némarre Publié dans #Société

Lundi dernier, 30 juin, peu après le match France-Nigeria et avant Algérie-Allemagne, des Français de Bourges se sont laissés aller à brûler un drapeau algérien en chantant la Marseillaise. La scène a été filmée par un passant maghrébin afin de la diffuser sur Internet. Nous avons aujourd'hui droit à l'indignation générale. Générale ? Non ! Car une poignée d'irréductibles Gaulois résiste encore et toujours à l'envahisseur.

Tous les drapeaux n'ont apparemment pas la même valeur.

De nombreux journaux font mention de ce geste qui aurait choqué les réseaux sociaux ainsi que quelques gauchistes adeptes de l'antiracisme. Mais bon, ça encore, ce n'est pas bien grave. Nous savons tous que les médias conventionnels sont prêt à vendre père et mère afin d'avoir des histoires à raconter pour tenter de salir l'image du FN.

Non, le plus grave est qu'une enquête a été ouverte par le commissariat de police de Bourges, à la demande du procureur de la République. Chers lecteurs, désormais vous le saurez, brûler le drapeau Algérien est un crime. Pourtant, selon notre "garde des sots", Christiane Taubira, "brûler des drapeaux français, c'est un geste de liesse pardonnable". Donc pour le nôtre c'est pardonnable, mais pour le drapeau Algérien ce n'est pas pareil. Messieurs dames, je viens de vous montrer un exemple de la "dhimmitude" actuelle qui règne en France.

J'ai par contre effectué quelques recherches et je n'ai trouvé aucun texte de loi interdisant de brûler un drapeau étranger sur le territoire Français. Le seul texte que j'ai pu trouver est l'Article 433-5-1 du code pénal qui dit ceci : Le fait, au cours d'une manifestation organisée ou réglementée par les autorités publiques, d'outrager publiquement l'hymne national ou le drapeau tricolore est puni de 7 500 euros d'amende. Lorsqu'il est commis en réunion, cet outrage est puni de six mois d'emprisonnement et de 7 500 euros d'amende. Observez le passage en gras et vous comprendrez pourquoi les étrangers qui brûlent notre drapeau sur notre sol ne sont jamais condamnés.

Si brûler le drapeau Français ou s’essuyer le postérieur avec celui-ci est "pardonnable" alors je trouve normal que l'on puisse faire de même avec le drapeau Algérien. Mais cet acte allant à l'encontre de la pensée unique antiraciste qui empoisonne notre vie ainsi que notre liberté d'expression, il y a fort à parier que le Français qui a allumé le drapeau soit lourdement condamné par les juges socialos-collabos.

En France, il y a des symboles qu'ils ne faut surtout pas attaquer. Mais malheureusement, ce ne sont pas les nôtres.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article