TRIBUNE LIBRE

Quelque chose de pourri au royaume de Nangis.

27 Juillet 2014 , Rédigé par Jean Némarre Publié dans #Société

Bonjour. Je souhaitais aujourd'hui parler de l'accident de Nangis qui a eu lieu cette semaine et qui a coûté la vie à six personnes. Tribune Libre n'a pas vocation à faire de la revue de presse mais exceptionnellement, je vais reprendre aujourd'hui un article de Josiane Filio, grande gueule à la plume aiguisée que j'admire pour son franc parlé, qui officie sur le site Riposte Laïque, et qui a su exprimer mes interrogations mieux que je n'aurais pu le faire moi-même. Je vous laisse découvrir son article.

Quelque chose de pourri au royaume de Nangis.

http://www.dailymotion.com/video/x21yvzk_l-edito-du-parisien-l-accident-de-l-aube-relance-le-debat-sur-la-securite-routiere_news

Pour la seconde fois cet été, des parents sont en deuil de leurs enfants, confiés pour un temps, aux responsables d’une colonie de vacances il y a peu… et ce triste mardi, à l’encadrement du groupe qui rentrait d’une excursion organisée par le service jeunesse et sport de Nangis au Lac d’Orient, à une heure et demie de route de la commune.

C’est à 15 heures ce mardi 22 juillet, à une dizaine de kilomètre au sud de Troyes (Aube), que s’est produit une terrible collision frontale entre un camion et un minibus, qui a coûté la vie à 6 personnes : 4 enfants, le chauffeur et un jeune de 20 ans, selon le Parisien… alors qu’ailleurs il est question de 5 « enfants » et 1 adulte !

http://www.leparisien.fr/faits-divers/accident-d-un-minibus-et-d-un-camion-pres-de-troyes-6-morts-dont-5-enfants-22-07-2014-4019789.php

A moins de considérer une coquille du journal, ou que l’auteur estime qu’à 20 ans on est encore un enfant, il y à là un premier élément à élucider, mais ce n’est pas la seule interrogation qui nous vient à l’esprit, tant ce drame qui fait la Une des journaux, papiers ou télévisés, présente des zones d’ombre et donne naissance à des propos ou attitudes plutôt bizarres.

Notamment de la part des parents d’une des petites victimes, l’œil sec et même sourire aux lèvres parfois (!) qui après avoir déclaré « qu’heureusement ils en avaient d’autres » (2 autres filles) s’étendent longuement devant les caméras de BFM-TV, sur le dédouanement du conducteur du mini-bus, et dont la mère déclare : « je ne veux pas qu’il y ait une récupération » (de qui, de quoi ? dans quel but ?) puis encore une fois plus loin : « la seule chose que je demande c’est qu’il n’y ait pas de récupération politique ou autre » (mais que craint-elle donc ? Que vient faire la politique dans cette affaire ?).

Quelque chose de pourri au royaume de Nangis.

http://actu.orange.fr/video/france/aube-l-extraordinaire-lecon-de-vie-des-parents-d-une-victime-magic_CNT0000003ev0Y.html

A moins que …

Bon sang mais c’est bien sûr, à moins que, tout comme moi, bien des téléspectateurs se soient posé la question de savoir si par hasard ce jeune homme prénommé Jason (exactement comme le jeune Fleurbaisien nouvellement converti à l’islam dont il était question l’an passé dans La voix du Nord, démontrant ainsi qu’il n’est pas forcément nécessaire de porter un prénom arabe pour faire le ramadan) n’aurait pas été victime d’hypoglycémie pour cause de ramadan justement.

http://www.lavoixdunord.fr/region/aujourd-hui-jason-nouveau-converti-a-l-islam-entame-ia11b49730n1398512

Et nous y sommes précisément, en pleine période de ramadan, où tous les gens sensés attirent l’attention des pouvoirs publics (sans réaction malheureusement) sur la dangerosité de cumuler travail et jeûne pendant les heures les plus chaudes de la journée (pour s’empiffrer ensuite la nuit et faire la fête jusque tard, au grand dam des voisins d’ailleurs, au mieux superbement ignorés, au pire carrément insultés), alternances extrêmes, sur une longue période, mettant forcément sa santé donc sa vie en grand danger !

Dans son interview de TV-Libertés du 8 juillet dernier, Ghislaine Dumesnil, conductrice de bus à la RATP, témoigne à la 6ème minute de l’augmentation des accidents en période de ramadan, et confirme qu’ainsi la RATP prend de gros risques !

http://ripostelaique.com/tv-libertes-a-la-ratp-pendant-le-ramadan-les-accidents-augmentent.html?

Dans un article du 26 juin sur Riposte Laïque, elle s’inquiète des dangers que présente la privation de nourriture et d’eau du lever au coucher du soleil, et de conduire un bus dans ces conditions, « en plein été où les journées sont les plus longues et les chaleurs les plus extrêmes, à cause du manque d’air et de la réverbération du soleil sur le pare brise du bus qui agit comme dans un aquarium ».

http://ripostelaique.com/ratp-ou-sont-les-musulmans-moderes-pendant-le-ramadan.html

Dans un nouvel article de ce vendredi, Ghislaine relate avec concision les faits, et les interrogations que soulève forcément la manière dont ils sont traités au niveau de l’information, manière qui nous interpelle fortement, habitués que nous sommes, sous le règne des islamos collabos, aux manipulations et tripotages d’infos afin qu’elles concordent avec leurs thèses fumeuses sur tout ce qui concerne une religion que nous qualifions de dangereuse à plus d’un niveau !

http://ripostelaique.com/accident-dans-laube-et-lhypothese-du-ramadan.html

Sous le titre » Une alimentation équilibrée pour éviter les somnolences » un intéressant article du site marocain « Le Matin.Ma », confirme tous les risques que nous nous épuisons à hurler chaque année, à cette période et chaque fois que nous le pouvons :

« … Enfin, la conséquence la plus grave reste très certainement la somnolence diurne et, par conséquent, la diminution des réflexes observée chez certains professionnels, lors de la conduite d’un véhicule par exemple (chauffeur, livreur, taxi, autobus, train, tramway…), pouvant causer des accidents et des conflits avec les autres usagers de la route … »

http://www.lematin.ma/journal/2014/ramadan_une-alimentation-equilibree–pour-eviter-les-somnolences/205921.html#sthash.qsMBAn6J.dpuf

Comment ne pas penser alors, que s’il s’avère qu’islamiste, il était bien en pleine pratique de ramadan, ce jeune Jason, à propos duquel les journalistes sont restés très sobres, était inévitablement voué, comme nous l’avons toujours redouté, à un éventuel endormissement au volant, puisque l’hypoglycémie est confirmée ?

Cela pourrait expliquer bien des choses, et concorderait avec les premières constatations :

« Les médecins légistes ont pointé un faible taux de glucose dans son sang qui aurait pu induire un malaise hypoglycémique et ainsi expliquer la perte de contrôle« , a indiqué Alex Perrin, le procureur de Troyes lors d’un point de presse » ;

« Selon lui, le jeune homme de 25 ans « s’était alimenté très légèrement » à l’occasion du pique-nique avec les enfants, « mais n’observait pas le jeûne du Ramadan, contrairement aux rumeurs qui circulent« , a affirmé le procureur ;

« Après l’audition des rescapés et des témoins, il apparaît que le minibus s’est progressivement déporté vers la voie de gauche avant de percuter de plein fouet le poids lourd venant en sens inverse, a-t-il indiqué » ; « Ni l’alcool ni la vitesse ne sont en cause dans cet accident », a-t-il insisté.

http://www.bfmtv.com/societe/collision-laube-these-dune-hypoglycemie-conducteur-minibus-envisagee-818355.html

Cela pourrait être une explication à l’étrange comportement et l’ahurissant détachement des parents Nora et Aboubakri Sall, s’efforçant de nous persuader à quel point le jeune conducteur était formidable, au-dessus de tous soupçons … ajouté à la précipitation du procureur pour dénoncer des « rumeurs » forcément infondées, d’après lui. Or si précisément il ne s’agit pas de rumeurs mais de faits réels, nous serions face à un énorme scandale, mettant enfin nos gouvernants face à leur totale responsabilité, d’où l’empressement à « noyer le poisson » de certains intervenants …

Tout ceci parait donc fort suspect, mais efforçons-nous de réfléchir calmement et de résumer les faits avérés :

- la responsabilité du chauffeur du camion n’est pas engagée,

- ni l’alcool, ni la vitesse ne sont en cause, de part et d’autre,

- un jeune homme de 25 ans, donc dans la force de l’âge, chez qui on n’a relevé ni traces de drogue, ni boisson, ni anévrisme, ni crise cardiaque … ne succombe pas à un endormissement (seule explication logique) l’amenant à se déporter sur la voie de gauche, uniquement parce « qu’il s’est alimenté légèrement » ; dans ce cas on n’aurait pas relevé un faible taux de glucose ! Et pourquoi le procureur se sent-il obligé de préciser « très » légèrement, si ce n’est pour brouiller les pistes ? Un jeune en pleine santé ne contracte pas une crise d’hypoglycémie uniquement parce qu’un matin il s’est alimenté légèrement, et même très légèrement … en plein été !

- l’attitude suspecte des parents, plus occupés à « éviter une récupération » qu’à pleurer leur enfant (je ne m’imagine pas paradant devant micros et caméras si peu de temps après avoir perdu un enfant, forcément unique même s’il a des frères et sœurs), mais qui finalement au J.T. du soir, laissent apparaître une émotion bien visible, mais si tardive qu’elle ne me convainc pas,

- les dénégations du procureur qui, parlant de rumeurs, prouve que si elles existent c’est qu’il y a effectivement des questions légitimes qui viennent à l’esprit …

Par ailleurs, le site de la mairie de Nangis, nous indique l’identité des six victimes :

5 enfants et 1 animateur du service municipal de la jeunesse ont perdu la vie dans l’accident survenu le mardi 22 juillet à Courteranges : Stellina Gagliano / Héloïse Juy / Jordan Michalon / Kylian Robert / Seïna Dahvia Sall / Jeson Malacquis.

Quelque chose de pourri au royaume de Nangis.

Sous réserve qu’il ne s’agisse pas d’un homonyme, je trouve affligeant qu’un si beau jeune homme, en pleine santé, ait été fauché en pleine jeunesse, entraînant avec lui 5 autres vies innocentes… et à mon sens, ce serait encore plus triste et révoltant, si cela était dû à la pratique d’une religion que nous dénonçons sans relâche, d’où les accusations à notre encontre de racisme (une religion n’est pourtant pas une race) et de fascisme afin de mieux nous museler !

Alors, faites excuse votre honneur, mais au vu de tous ces éléments, le doute persiste grandement, et il me faudra du plus solide que les assertions d’un procureur pour me prouver que la mort de ces enfants n’est aucunement due à la religion d’amour et de paix, obligeant ses fidèles à vivre des concepts surannés, totalement inadaptés à notre époque !

Article de Josiane Filio paru sur Riposte Laïque le samedi 26 juillet 2014.

Lien original : http://ripostelaique.com/minibus-aube-pourquoi-le-chauffeur-qui-ne-fait-pas-ramadan-a-t-il-mange-tres-legerement.html

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article