TRIBUNE LIBRE

One, Two, Three... Viva les incendies !

27 Juin 2014 , Rédigé par Jean Némarre Publié dans #Immigration

Hier soir, l'équipe d'Algérie s'est qualifiée pour les huitièmes de finale de la coupe du monde, sur un match nul face à la Russie, et comme d'habitude, les supporters Algériens sont sortis dans la rue pour, comme le disent si bien les médias aux ordres, exprimer leur joie. Mais ce matin, la "joie" des Algériens a fait place à la tristesse et à la colère des Français...

One, Two, Three... Viva les incendies !

Oui ! Les Français en ont marre de subir les frasques des Algériens ! A chaque match c'est la même chose : on assiste dans les rues de France à de véritables scènes de guérilla urbaine. Pourtant, lorsque l'on regarde un peu la presse étrangère, on ne voit ni dégradation, ni incendies en Algérie. On peut légitimement se poser des questions.

Y en a marre ! Des arriérés dépourvus de matière grise saccagent des rues entières, braquent des commerces, brûlent des voiture et nous devrions nous taire ? Le fait de payer les réparations grâce à nos impôts devrait pourtant suffire à nous laisser nous exprimer. Mais non, le Français, il faut le museler. Bienvenue en Socialie ! Et bien je vous invite à regarder le bandeau de mon blog. Personne ne me retirera ma liberté d'expression et personne ne me fera taire : ni vos associations soi-disant antiracistes largement subventionnées sur nos deniers, ni vos tribunaux remplis de juges socialo-collabos !

L'heure est venue de dénoncer les responsables.

Tout d'abord, les gouvernements UMPS de ces dernières décennies qui, par lâcheté et dhimmitude, ont trouvé toutes les excuses du monde aux Algériens et autres maghrébins de France lorsqu'ils commettaient divers crimes et délits. Le Kärcher de Sarkozy, on l'attend toujours et le sursaut de nos chers socialistes, on ne l'attend plus. On sait d'avance qu'ils ne diront rien de peur de perdre quelques voix aux prochaines élections.

Un groupe identitaire Lyonnais a voulu faire barrage à ces supporters attardés en organisant, à 22h, une manifestation. Leur présence aurait pu éviter quelques débordements, du moins à l'endroit où ils se trouvaient, mais le préfet Jean-François Carenco en a décidé autrement, jugeant que ce rassemblement était un "appel à la haine" et arguant que "la république c'est le respect, ce n'est pas la haine de l'autre".

Il est où le respect Monsieur le Préfet quand plusieurs milliers de sauvages arpentent les rues en criant : "Nique la France" ? Le respect fonctionne dans les deux sens. Ces détraqués manquent de respect à mon pays et à ma patrie, je ne vois donc pas pourquoi je les respecterais en retour. Allez expliquer votre notion de la République aux personnes qui ont eu leur voiture incendiée la nuit dernière, ils seront heureux.

Les seconds responsables sont les grands médias traditionnels. Leur devise : "si on en parle pas, ça n'est jamais arrivé" ! Après tout, les Français sont tellement idiots qu'ils ne voient que ce qu'on leur montre au journal télévisé, ils sont trop bêtes pour regarder par la fenêtre.

Déjà lors du match précédent nous avons eu droit à un dénis phénoménal de la part des médias aux ordres. Pendant que j'y suis, je vais remettre une chose au clair : si monsieur Bourdin ! Il y a bien eu une tentative d'incendie de l'église de la Duchère à Lyon. Il fallait donc que je remette cette dernière au milieu du village !

Bref, les Français en ont marre de subir et le gouvernement s'en moque, mais il ne faudra pas venir pleurer quand ils vont se décider à agir, il sera trop tard. Pour finir, comme le disent si bien les identitaire dans leur dernière campagne : "L'Algérie c'est ton pays ? Retournes-y !". Chacun chez soi et les vaches (ou les cochons) seront bien gardées... nos nuit seront plus paisibles et nos vies plus tranquilles !

One, Two, Three... Viva les incendies !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article