TRIBUNE LIBRE

Le racisme, un énorme foutoir !

23 Juin 2014 , Rédigé par Jean Némarre Publié dans #Société

De nos jours, il est devenu impossible de faire un commentaire sans prendre le risque de se voir traiter de "raciste". C'est le mot à la mode. Le problème est qu'il est utilisé pour tout et n'importe quoi...

Le racisme, un énorme foutoir !

Commençons avec la définition du "racisme" : Le racisme est une idéologie qui, partant du postulat de l'existence de races humaines, considère que certaines races sont intrinsèquement supérieures à d'autres. Jusque là, je pense que c'est clair pour tout le monde donc, continuons. Cette idéologie peut entraîner une attitude d'hostilité ou de sympathie systématique à l'égard d'une catégorie déterminée de personnes. Voilà la phrase intéressante ! Remarquez le terme "sympathie systématique"... Ça ne vous rappelle rien ? Réfléchissez deux minutes... Allez je vais vous aiguiller : qui monte tout de suite au créneau lorsque l'on s'attaque aux étrangers ? Et oui, je parle bien de nos hommes politiques qui ont "systématiquement de la sympathie" pour ceux qui viennent d'ailleurs. Nous pouvons donc également, selon la définition, les qualifier de racistes !

Mais en même temps, tout le monde n'est-il pas un peu raciste ? De tout temps, les hommes se sont toujours rapprochés de personnes qui leur ressemblaient. Un homme blanc Français a plus de chance d'avoir des choses en commun avec un autre homme blanc Français plutôt qu'avec un homme noir né au Congo, par exemple. Cette "attirance" est donc naturelle. Comme le dit l'expression : "Qui se ressemble, s'assemble !".

Rentrons dans le vif du sujet : être raciste en 2014 c'est quoi ? Et bien c'est un gros bordel. Si je dis : "Je n'aime pas les arabes et les noirs", je suis ouvertement raciste et j'assume. Mais si je dis "J'ai horreur des musulmans" ? Et bien figurez-vous que, d'après les bien-pensants, je suis également raciste ! Mais pourtant, un musulman n'est rien d'autre qu'un adepte de l'islam, une religion. Donc en quoi haïr une religion fait-il de nous un raciste ? Et bien c'est comme ça et c'est pas autrement !

Derrière leur antiracisme de façade, nos chers élites font, dans leur tête, le même rapprochement que nous, vilains fascistes, à savoir : musulman = arabe + noir. Mais eux peuvent le penser car ils ne sont, soi-disant, pas racistes. Pourtant, lorsqu'on compare leur comportement avec la définition...

Mais nous ne pouvons pas parler de "racisme" sans parler des "antiracistes" : les antifas. Avec eux, c'est la bien-pensance à l'extrême (gauche). Petite mise en situation. Je discute avec un antifa (mettons nous tout de suite d'accord : c'est une chose que je ne ferais jamais dans la réalité) :

- Salut Kevin ! Tiens je vais t'en raconter une bonne ! En venant ici j'ai vu un noir qui...

- Raciste ! Facho !

Oui, on comprend tout de suite mieux quand c'est imagé. Mais si on regarde bien la définition du racisme, un antifa serait limite plus raciste que moi ! Mais non, lui ce n'est pas pareil, il est de gauche, dans le camp du bien et il vit dans le monde coloré des bisounours.

Donc nous avons vu que trop aimer les étrangers c'est raciste, que critiquer une couleur de peau c'est raciste, que critiquer l'islam c'est raciste mais il nous reste un petit détail à voir : voter FN c'est raciste ! Et oui messieurs dames, si vous votez FN ce n'est pas parce que vous trouvez leur programme acceptable et peut-être capable de sortir la France de la mauvaise passe dans laquelle elle se trouve en ce moment. Non ! Si vous votez FN c'est que vous êtes raciste, point barre ! Il n'y a même pas à discuter. Pour nos bien-pensants, être d'accord avec un seul point du programme de Marine Le Pen suffit. Vous trouvez que l'Euro contribue à ruiner la France ? Raciste ! Vous trouvez que les eurocrates de Bruxelles sont des nantis surpayés à ne rien faire ? Fasciste !

Bref, comme nous l'avons vu tout au long de cet article, le "racisme 2014" c'est du grand n'importe quoi mais c'est la seule arme qu'il reste à nos élites pour essayer d'empêcher le FN d'arriver au pouvoir. Malheureusement, cet argument s'épuise en même temps qu'eux.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article