TRIBUNE LIBRE

La bêtise socialiste n'a-t-elle donc aucune limite ?

28 Juin 2014 , Rédigé par Jean Némarre Publié dans #Politique

J'ai appris, en lisant la presse, que des discussions avaient lieu au sommet de l’État. Que peut-il y avoir de si important pour préoccuper ainsi nos dirigeants ? Auraient-ils trouvé une solution afin de relancer notre économie ? Peut-être une idée permettant de relancer l'emploi en France ?

La bêtise socialiste n'a-t-elle donc aucune limite ?

Et bien que nenni chers amis patriotes ! Ce qui préoccupe notre gouvernement en ce moment est... la coupe du monde de football et l'éventualité où l'équipe de France arriverait à se qualifier pour la finale.

En effet, le coup d'envoi de la finale du mondial aura lieu le 13 juillet à 22h00 et si les bleus venaient à se qualifier, il est fort probable que François Hollande veuille être dans les tribunes brésiliennes pour les soutenir. Mais le problème est que notre cher Présiflan ne pourrait donc pas être revenu à temps pour... et oui, notre fête nationale. Gros dilemme que celui-ci.

Alors branle bas de combat, c'est la crise dans les strates étatiques. Que faire ? Et bien tenez-vous bien, nos élites socialistes ont trouvé la solution : déplacer le 14 juillet et le célébrer le 15 ! Ainsi, François Hollande pourrait aller voir l'équipe de France jouer à la baballe, rentrer, et saluer nos militaires. L'idée du siècle ! Naturellement, le Président a fait un démenti sur Canal+ et a confirmé la tenue du traditionnel défilé. Mais bon, quand on sait ce que vaut sa parole, nous sommes en droit de nous méfier...

Mais une chose me titille tout de même les neurones. Quand on connaît la ferveur et le dévouement qu'ont les grands médias pour servir notre gouvernement, comment se fait-il qu'ils aient tous publié cette information si celle-ci est fausse ? Vous avouerez que c'est tout de même bizarre, non ? Une rumeur peut-être ? Mais dans ce cas, un journaliste n'est-il pas censé vérifier ses sources avant de publier quoi que ce soit ? Bizarre...

Mais parlons tout de même de l'éventualité où ça arriverait et que la France sortirait victorieuse de la coupe du monde. Faudrait-il que nos militaires défilent derrière le bus des bleus ? Que les socialistes vont-ils fêter : la victoire ou la mémoire ? Encore un choix cornélien qui devrait nécessiter une nouvelle réunion au sommet. Mais ceci prouve une chose : quand il s'agit de réfléchir à des énormités, nous avons affaire à des élites, mais lorsqu'il s'agit de redresser le pays, les baudets sont de retour...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article